Santa Maria della Salute

Santa Maria della Salute

À la fois imposante et délicate, dès qu’on l’aperçoit du Grand Canal, la basilique Santa Maria della Salute tient ses promesses : si l’on descend du vaporetto à la station Salute, nous voici dominée par sa silhouette blanche de forme octogonale, décorée de spirales surmontées de statues, et coiffée d’un dôme, le tout dans un style baroque.

À l’intérieur, on admire tout d’abord la mosaïque du sol, à motifs géométriques remarquables, puis les colonnes qui supportent le dôme, les vitraux aux verres transparents qui confèrent une grande pureté à l’ensemble, renforcée par la multitude de symboles se référant à la Vierge, et dans la sacristie les œuvres superbes du Tintoret et du Titien. Ce fut en 1630 que le Sénat de Venise décida sa construction pour remercier la Vierge d’avoir fait cesser une épidémie de peste particulièrement meurtrière, mais sa réalisation se déroula sur plus de cinquante ans.

On la célèbre aujourd’hui encore chaque 21 novembre, au cours de la Présentation de la Vierge, et un pont constitué de bateaux permet alors de franchir le canal en cette occasion.