Le Lido de Venise

Le Lido de Venise

Ile tout en longueur (une douzaine de kilomètres) au large de Venise, le Lido est relié à la cité des Doges par une ligne de vaporetto (environ 20 minutes de trajet au départ d’Arsenale). Première surprise en débarquant : la présence de voitures et autres véhicules à moteur, et donc de routes carrossables.

Devenue une station balnéaire au milieu du 19ème siècle, le Lido, bande de sable parsemée de dunes, servait auparavant de protection à Venise contre les vagues de l’Adriatique. Aujourd’hui, sa large plage attire les touristes en manque de baignade et de sports nautiques et les rafraichit agréablement quand Venise est plombée de chaleur. Les hôtels possèdent tous leur plage privée. Pour découvrir le Lido, le vélo s’avère indéniablement le moyen le plus agréable : vous trouverez des loueurs de cycles (tandem et rosalie compris) au départ de Gran Viale, l’avenue principale qui traverse l’île, et vous pourrez alors arpenter les rues tranquilles et ombragées où se tiennent de jolies résidences au bord des canaux.

Vous pourrez vous arrêter visiter l’église San Nicolo, qui date de 1044, et tout près, le cimetière israélite, situé dans un grand parc luxuriant aux arbres centenaires et à l’atmosphère paisible (visite gratuite mais kipa obligatoire). Faites aussi une pause dans le hameau de Malamocco, sur la place de l’église, où celle-ci se détache joliment, toute blanche sur fond de maisons ocre. Quant à la plage, au nord-est, elle en décevra sans doute certains : grande étendue vide bordée par endroit d’une pinède et d’une enfilade de cabines de plage, ou de huttes aux toits de paille artificielle, avec des filets de volley de loin en loin. Vous passerez toutefois avec une pointe d’émotion devant l’Hôtel des Bains et son style rococo, ainsi que devant le gigantesque Excelsior, et continuerez tranquillement sur Lungomare Marconi, qui longe l’île du sud au nord et où la circulation est très peu dense.

Une petite journée à pédaler vous permettra largement de découvrir l’île à votre rythme.