cordoue mesquitaMais ce ne sont pas ses côtes qui en font le principal intérêt : pour découvrir la beauté de cette région ensoleillée, mieux vaut visiter ses villes magiques, dont le nom seul évoque l’ombre des patios et le rythme du flamenco, la terre rouge sous le bleu du ciel, le murmure des fontaines : Séville, Cordoue, Grenade, autant de lieux inoubliables aux contrastes saisissants, aux habitants chaleureux et hospitaliers, aux monuments somptueux.

D’un point de vue architectural, l’Andalousie constitue sans conteste une région à part de l’Espagne : forteresses, châteaux, palais, mosquées, bains, tous témoignent superbement de la présence musulmane avant le 13ème siècle. Mais au-delà de sa richesse historique, l’Andalousie est aussi un territoire offrant une incroyable diversité de paysages : plages, désert, montagnes et plaines côtoient les grandes villes, sans oublier le Guadalquivir, rivière d’importance coulant entre deux chaines de montagnes.

Autre caractéristique et non des moindres : le sens de la fête propre aux andalous, qui le manifestent au cours de différents évènements, carnavals et ferias, tout au long de l’année.

Avec le titre de ville la plus visitée du pays, Séville vous séduira forcément : affichant ses influences musulmane, catholique et juive, son patrimoine architectural possède deux joyaux, le Real Alcazar et la Cathédrale, parmi d’autres attraits indéniables tels que les arènes, le quartier de Santa Cruz ou la Plaza de España. Flâner dans ses ruelles avant de découvrir ses monuments, puis se reposer à nouveau dans la fraicheur des jardins de l’Alcazar, représente déjà un moment à part, une parenthèse dans le quotidien.

alhambra grenadeAu pied de la Sierra Nevada, Grenade regorge également de lieux précieux, l’Alhambra en étant bien entendu le fleuron : palais arabe médiéval, il se présente comme une ville entourée de remparts, agrémentée d’un immense parc, et constituée de plusieurs parties, avec des salles magnifiques, des patios paisibles, des fontaines et des bassins, le tout rendu encore plus somptueux par des effets de lumière qui transcendent la beauté du lieu.

Quant à Cordoue, elle est célèbre en particulier pour sa gigantesque mosquée, qui est la plus grande au monde après celle de La Mecque. Il est quasiment impossible de décrire la sensation étrange ressentie au milieu de ses 600 colonnes, forêt minérale rouge et blanche s’étendant sur plus d’un hectare !

On ne peut toutefois pas parler de l’Andalousie sans évoquer les corridas, que l’on en soit ou pas amateur : elles symbolisent cette région tout autant que ses monuments historiques ou la chaleur de ses midis. Y assister représentera sans doute une expérience fascinante.

Mais que les gourmands et les plus matérialistes se rassurent : l’Andalousie ne néglige pas pour autant les nourritures terrestres, poissons grillés, tapas, ou vins de Jerez. Et les inconditionnels de la mer exploreront avec plaisir quelques villages de la Costa del Sol, et certaines de ses plages encore préservées.