Climat, hébergement et transports

Etretat en Haute NormandieLa région subit un climat de type océanique, dont les caractéristiques sont la douceur des températures et l’humidité assez marquée. Les hivers sont doux et les étés frais, et les précipitations abondantes tout au long de l’année.

Le parc hôtelier vous proposera des hébergements de toute sorte et pour toutes les bourses : chambres d’hôte ou hôtels de différentes catégories, campings ou locations meublées.

Depuis 2009, deux lignes de TGV desservent la région, et une autoroute relie Paris à Caen via Rouen. Deux aéroports, un à Rouen et un autre au Havre, assurent des vols internationaux.

Que voir et que faire en Haute Normandie

Rouen en haute NormandieVous pourrez commencer votre visite par l’Eure, département de transition entre la terre et la mer, avec la Seine comme fil conducteur, et des villes de charme comme Giverny, Louviers ou Gisors, les châteaux de Vascoeuil ou de Gaillard, l’abbaye du Bec Hellouin, la collégiale d’Ecouis, les jardins de Miserey, et des musées très intéressants, tels le Musée d’Art Américain de Giverny dédié à la peinture impressionniste, dans une cadre somptueux, ou le Musée d’Évreux avec sa passionnante salle archéologique.

Vous continuerez naturellement vers la Seine-Maritime, qui vous offrira ses paysages variés, de la station balnéaire du Tréport, en passant par les falaises d’Etretat, si étonnantes, jusqu’à la ville de Rouen ou celle du Havre.

Visitez le château de Galleville et ses jardins à la française, le manoir d’Ango et son colombier considéré comme le plus beau de France, l’Abbaye de Jumièges ou celle de Saint-Wandrille, la cathédrale Notre-Dame de Rouen, découvrez les falaises de la côte d’Albâtre avec leurs paysages sauvages, leur faune et leur flore bien particulières, ou la forêt d’Eawy avec sa magnifique hêtraie qui s’étend sur 7000 hectares, et dans laquelle s’ébattent sangliers, biches, chevreuils et cerfs. Plusieurs musées retiendront aussi votre attention : le Clos Arsène Lupin à Etretat, dédié au fameux gentleman-cambrioleur, le Musée de la Marine de la Seine à Caudebec-en-Caux qui retrace l’histoire de la navigation sur le fleuve, ou encore le pavillon Flaubert, qui abrita cet auteur pendant qu’il écrivait son œuvre.

Vous ne manquerez pas non plus de goûter la cuisine régionale, en particulier la marmite dieppoise, faite à base de poissons frais, et de crème fraiche, ou un dessert succulent, le Caprice des Ursulines d’Évreux, devenu la spécialité d’un chocolatier local.