vue des toits de SatonrinHérissée de falaises à l’ouest, et présentant des côtes plus basses à l’est, elle offre aux regards ses villages blancs aux coupoles bleu intense, perchés à mi chemin entre ciel et mer, et ses vues à couper le souffle éclairées par la magique lumière grecque. Ce n’est pas par hasard qu’elle est un des lieux les plus touristiques du pays !

La plus simple et charmante façon de s’y rendre est de prendre un bateau depuis le continent, et ceci à n’importe quelle saison, car Santorin bénéficie d’un climat idéal, avec des températures très douces y compris en hiver. Il existe également un aéroport sur l’archipel pouvant accueillir de petits porteurs. Ne comptez pas utiliser une voiture sur l’île, mais vous accéderez à la ville, Fira, par un sentier qui grimpe dans la falaise, et que vous emprunterez à pied ou à dos d’âne. Pour votre hébergement, il est conseillé de réserver votre hôtel suffisamment à l’avance en période d’été, mais la solution la plus sympathique demeure le logement chez l’habitant : cette formule est en général très appréciée, l’accueil est chaleureux et les chambres disponibles sont assez nombreuses.

porte d hotel à SantorinEn ce qui concerne vos déplacements sur Santorin, le moyen de transport le plus répandu est le cyclomoteur, que vous trouverez à louer très facilement. Mais vous pourrez également vous déplacer en autocar, puisque des lignes régulières desservent les villages, qui sont situés à des distances très réduites les uns des autres. Votre envie d’exotisme sera satisfaite par des balades à dos d’ânes, proposées pour descendre des pentes escarpées, par exemple celle qui rejoint la rade d’Oia au village lui-même. La ville d’Oia est d’ailleurs un des sites à découvrir en priorité, avec ses ruelles en pentes, ses maisons qui dégringolent en cascades blanches, et ses églises orthodoxes surplombant la caldeira. Ne négligez pas deux autres caractéristiques de Santorin : sa vigne, dont la culture au très faible rendement n’en donne pas moins un vin recherché et très particulier, dont le caractère est dû à l’acidité des sols, pauvres et recouverts d’une épaisse couche de cendres. Ce qui nous amène à la deuxième particularité de Santorin, site volcanique, encore actif sur l’île de Néa Kaméni, qui vit la dernière manifestation éruptive en 1950, et qui est surveillée en permanence. Cette activité volcanique permet la présence de sources chaudes qui sont l’occasion de visites et de baignades pour les touristes.

Mais point n’est besoin de chercher très loin des attraits supplémentaires à Santorin : il vous suffira de contempler un coucher de soleil du haut des falaises, faisant ricocher ses lumières sur les maisons blanches et bleues, pour éprouver une émotion unique et inoubliable, celle de se sentir à la fois chez soi et au bout du monde.

Plus d'informations sur la destination

Quand partir, que voir et que faire en Grèce