Les destinations classiques européennes

skier en EuropeEn Allemagne, les massifs montagneux se trouvent au sud et au sud-ouest, avec un sommet qui culmine à 2963 mètres, le Zugspitze. Quelques grandes stations, comme Garmish-Partenkirchen, la plus fréquentée, ou Brechtesgaden, qui est également une ville thermale, offrent de belles pistes et une ambiance agréable. A Feldberg, dans la Forêt Noire, vous apprécierez sans aucun doute le cadre naturel somptueux, et ses lacs au milieu des bois.

L’Autriche évidemment constitue une destination privilégiée : le ski y fait partie de la vie quotidienne. Les Alpes couvrent plus des deux tiers du pays, et quatre régions sur neuf représentent un gigantesque domaine skiable, recouvert de neige tout au long de l’hiver. En outre, des glaciers assez nombreux permettent également la pratique du ski d’été. Avec ses 22 000 kilomètres de pistes de descente et ses 10 000 kilomètres de pistes de fond, ses villages pittoresques et son enneigement durable, l’Autriche apparait donc comme un must pour le ski hors de France.

On ne présente plus la Suisse et ses multiples hauts sommets, dont 50 culminent à plus de 4000 mètres : c’est dire si le ski et les sports de montagnes y sont présents ! Les pistes de descente frôlant la vingtaine de kilomètres ne sont pas rares, la préservation de la nature y est un incontournable, mais les tarifs pratiqués sont eux aussi du haut de gamme.

Plus originale, la Slovénie possède une dizaine de stations de sports d’hiver, toutes d’un accès assez facile et relativement proche des villes du pays. Ce sont pour la plupart de petites stations à l’ambiance conviviale, proposant de nombreuses animations. Au nord du pays, la station de Krvavec par exemple s’affiche comme la plus ensoleillée, et ne se situe qu’à une trentaine de kilomètres de Ljubljana, la capitale.

Autre pays sortant des sentiers battus, la Finlande : à la mode depuis une dizaine d’années, elle offre des paysages superbes, une belle hospitalité et des activités de neige inédites, comme des raids en motoneige, de la plongée dans les lacs gelés ou des safaris de rennes. Son enneigement promet évidemment la pratique d’un ski de haute qualité, et sa centaine de stations vous garantit un plaisir toujours renouvelé, à des tarifs très abordables.

Pour les moins téméraires, l’Italie a l’avantage de la proximité, tout en offrant un domaine de haute altitude et des équipements, ainsi que des pistes, très performants. Sestrières en particulier vous séduira à plus d’un titre : prix plutôt bas, animation, 400 kilomètres de descente, ambiance détendue. Pourquoi aller chercher plus loin ?

Skier au bout du monde

skier au bout du mondeIl est des destinations qui évoquent toute autre chose que des pentes neigeuses et des équipements de skieurs… Et pourtant, certaines d’entre elles sont devenues des choix de rêve pour les amateurs de descentes à ski. Maroc, Japon, Australie, Argentine ou Liban vous offrent des paysages de rêves et des lieux inattendus pour pratiquer des activités de sports d’hiver.

Le Maroc possède de nombreux sommets de plus de 2000 mètres, dont 10 à plus de 4000 mètres : la chaine de l’Atlas, peu éloignée des villes principales du pays, offre un terrain privilégié pour les sports d’hiver, et sa station la plus connue, Oukaïmeden, n’est qu’à 75 kilomètres de Marrakech. Son domaine skiable couvre environ 300 hectares, et la neige y est présente de novembre à avril. C’est aussi la mieux équipée du Maroc.

Encore plus loin de nous, le Japon, avec ses chaines montagneuses de haute altitude et ses innombrables stations de skis réparties sur 600 domaines skiables, faisant de ce pays celui qui compte le plus grand nombre de stations ! Ces dernières sont surpeuplées mais dotées d’équipements d’avant-garde, et certaines pistes sont même éclairées la nuit. Préférez la station Happo-One, de la vallée d’Hakuba, qui a vu se dérouler les jeux olympiques de Nagano en 98.

ski en australieL’Australie a priori n’est pas associée aux activités de ski : plutôt plat, le continent présente toutefois deux chaines de montagnes qui se prêtent à la pratique des sports d’hiver, l’une entre Brisbane et Canberra, et l’autre constituée par les montagnes Bleues à l’ouest de Sydney. Un peu plus au sud, les Snowy Mountains offrent la plus grande station de ski du pays, avec Perisher Blue, regroupant quatre villages et 7 sommets, ainsi qu’une cinquantaine de remontées mécaniques.

Dans une toute autre atmosphère, l’Argentine, qui compte des sommets célèbres dépassant les 6000 mètres, propose depuis quelques années des possibilités intéressantes pour les amateurs de ski, tant argentins qu’étrangers. Ces derniers ont là l’occasion de skier en plein été, à Los Penitentes par exemple, dans les Andes centrales, mais aussi en Patagonie, dans un cadre encore sauvage et pour le moins dépaysant.

Le Liban enfin, pas forcément très éloigné mais sans doute assez improbable comme destination pour un séjour d’hiver, vous permettra de combiner vos rêves de descente à ski et de baignade en mer. A un peu plus d’une heure de Beyrouth, les stations de Beit Meri et Broummana vous donnent le privilège de skier en admirant la mer ! Et rien ne vous empêche en cours d’après-midi de déchausser les skis pour aller piquer une tête dans les flots une heure plus tard…

Plus classique mais incontournable pour ceux qui veulent skier loin, l’Amérique du nord évidemment accueille les amateurs de glisse avec un fort potentiel : stations des Rocheuses, comme Aspen, dont la réputation n’est plus à faire, Vail, qui est le plus vaste domaine skiable des USA et possède des équipements inégalés, ou Hidden Valley, qui drainent les new-yorkais le temps d’un week-end, réservée aux inconditionnels du ski de fond.

En savoir plus :

Notre dossier ski sur Quand Partir