QUE VOIR ET QUE FAIRE A AMSTERDAM ?

Un canal d'Amsterdam la nuitLes canaux constituent la grande curiosité de la ville : vous les longerez en flânant, vous pédalerez sur leurs rives ou bien vous choisirez une croisière d’une heure qui vous emmènera au fil de l’eau. Les romantiques inconditionnels pourront même se faire servir à bord un diner aux chandelles s’ils choisissent une promenade nocturne…

Les musées sont un autre attrait majeur de la ville : tout d’abord le Rijksmuseum, un des plus vastes musées du monde, rassemblant les œuvres des peintres flamands et hollandais, en particulier Vermeer et Rembrandt, dont la très renommée Ronde de nuit. Vous ne manquerez pas non plus le musée Van Gogh, qui expose dessins et tableaux du peintre, mais également des œuvres de Gauguin ou de Monet. Pour les amateurs d’art contemporain, le Stedelijk, quant à lui, se révèle un magnifique endroit. Autre musée d’un tout autre style, la maison d’Anne Frank, qui témoigne de cette douloureuse période de la Seconde Guerre Mondiale, et permet aux visiteurs de découvrir ce lieu chargé d’histoire aussi quotidienne que tragique.

Le Begijnhof, ou Béguinage, ancien couvent des béguines, représente aussi une jolie halte pleine de sérénité et de douceur : belle cour entourée de maisons anciennes, datant du 14ème siècle, elle abritait aussi des églises clandestines permettant aux catholiques de pratiquer leur religion en cachette. Le numéro 34, tout en bois, correspond à la plus ancienne maison de la ville.

Le Dam, place la plus connue du pays, a servi plusieurs fois de théâtre à des évènements historiques d’importance, comme par exemple l’arrivée de Napoléon. Y trône le fameux Palais Royal aujourd’hui placé à disposition de la Reine et aussi ouvert au public à certaines périodes. Cette place est devenue aujourd’hui un lieu plutôt touristique et surtout consacré au commerce, un peu décevant esthétiquement parlant. A visiter également, la Nouvelle Eglise, située aussi sur la place du Dam : ayant abandonné sa vocation religieuse, elle abrite des expositions de différentes origines, mais son architecture gothique, assez admirable, date du 15ème siècle.

Gare d'AmsterdamDeux quartiers méritent aussi votre visite pour leur forte identité : le Quartier Rouge et le Jordaan. Le premier a vu les marins arpenter ses ruelles depuis le 14ème siècle, en y faisant halte au gré de ses distilleries et de ses maisons closes, devenues aujourd’hui des sex-shops, ou des vitrines où les prostituées s’exposent aux regards des passants sous des lampes rouges : ce quartier présente une très belle architecture, que vous ne manquerez pas d’admirer. Le second, le Jordaan, ancien quartier ouvrier, s’est peuplé dans les années soixante d’artistes et d’étudiants, qui lui ont donné sa couleur et son rythme : bars et restaurants, galeries et marchés de toutes sortes, maisons typiques bâties autour d’une cour centrale, le tout dégageant une ambiance très particulière et animée.

A voir aussi, la Gare Centrale, construite à la fin du 19ème siècle et inaugurée en 1889, qui est bâtie sur 8687 pilotis de bois, à cause de sa situation très spécifique : elle est en effet construite sur des îles rassemblées par le comblement des canaux qui les séparaient à l’origine. Des travaux sont actuellement en cours pour remplacer ces pilotis un par un, suite à l’usure du temps.

Vondelpark, autre endroit typique, est le fruit du travail d’un comité réuni en 1864 dans le but de créer un parc public : 8 hectares sont achetés, et un architecte engagé. Il en résulte un jardin anglais, avec allées et pelouses, qui s’agrandira peu à peu jusqu’à atteindre ses presque 40 hectares d’aujourd’hui, en plein cœur de la ville, où ont lieu régulièrement concerts gratuits et pièces de théâtre.

Les activités à pratiquer à Amsterdam ?

Un certain nombre d’activités originales sont possibles à Amsterdam, en particulier en plein air et autour des canaux. Voici quelques idées :

La visite des canaux en Canal Bike, pédalo à louer pour 4 personnes dans le centre ville : une jolie façon de découvrir Amsterdam.

Une visite guidée de la ville à vélo : trois heures de découverte en groupe de douze, pour explorer des endroits plus ou moins secrets, que vous n’auriez pas le temps de voir à pied.

Une partie d’échec géante sur la Max Euweiplein, où l’échiquier comporte des pièces d’un mètre de haut et où s’affrontent des joueurs de tous âges.

Le Nemo, pour les curieux de sciences et de technologies interactives : en forme de proue de bateau, cet espace permet des expositions interactives dans le domaine des sciences naturelles, de l’informatique, des sciences humaines. A faire en famille.

En hiver, essayez le patinage sur les canaux gelés ! Sans oublier ensuite les saunas, parsemés dans toute la ville, pour vous réchauffer…

Et pour ceux qui cherchent absolument l’insolite, l’Amsterdam Dungeon (Donjon d’Amsterdam) vous fera revivre le moments terrifiants de l’histoire du Pays-Bas, avec effets spéciaux, labyrinthe de miroirs, histoires abominables, évocation de la torture au Moyen-Age, de l’inquisition espagnole, et autres thèmes à donner la chair de poule. A réserver aux adolescents et adultes !

AMSTERDAM EN PRATIQUE

Vélo à AmsterdamLes transports

Il est facile de rallier Amsterdam par le train de Paris via Bruxelles, ou par avion de Paris, Genève ou Bruxelles, mais aussi en bus. Une fois sur place, trains et taxis desservent le centre ville au départ de l’aéroport, et les bus, métros ou trams sillonnent la ville d’un réseau très dense. Vous pouvez même vous déplacer en bus de nuit entre 1H et 6H du matin.

Il est évidemment très pratique d’utiliser le vélo dans cette ville, grâce aux nombreuses pistes cyclables et aux loueurs que vous trouverez un peu partout.

Il n’y a pas de saison plus propice qu’une autre pour visiter Amsterdam, car chacune a son lot d’avantages et d’inconvénients : l’été et sa douceur sont contrebalancés par l’afflux de touristes, tandis que l’hiver favorise un hébergement bon marché mais bien plus rare. Les intersaisons offrent, comme pour beaucoup de destinations européennes, un bon compromis entre le climat, assez agréable, et l’affluence, acceptable.

Se loger

De nombreux petits hôtels accueillent les touristes à budget modeste, mais il est cependant prudent de réserver assez tôt, en particulier aux moments des fêtes de fin d’année ou des vacances d’été.

Se nourrir

Pour le déjeuner, les cafés vous servent des en-cas, ainsi que les kiosques à poisson très pittoresques où les sandwiches au hareng constituent un classique. Pour un vrai repas, à conseiller, dans l’est de la ville, d’anciens entrepôts restaurés où l’on peut manger une agréable cuisine dans un cadre paisible.

Où sortir

loger sur une péniche à AmsterdamLa ville propose de nombreux points de chute pour les amateurs de sorties, de tous types. Les mélomanes auront le choix entre concerts gratuits dans les parcs, et représentations plus classiques à l’opéra. Cinéma, théâtre et danse sont également très bien représentés. En ce qui concerne les irréductibles noctambules, restaurants, cafés, casino, centres culturels et musicaux programment des spectacles variés de rock, pop, rap ou dance.

Impossible bien entendu de ne pas parler des coffee-shops où l’on peut fumer de l’herbe ou du cannabis si on a plus de 18 ans (législation en cours de changement pour les étrangers dans certains endroits depuis fin 2011).

Quant aux cafés, ils sont divisés en deux catégories, les « cafés bruns » et les « cafés blancs » : les premiers ont gardé leur « jus » d’origine, mobilier et décor, et les citadins s’y retrouvent le soir pour chanter et boire ; les seconds, plus modernes et clairs, rassemblent plutôt les jeunes et sont plus « branchés ». Les deux sont à essayer !

Shopping

Vous serez ravi si vous aimez les antiquités, les livres et les objets insolites. Vous trouverez autour du Dam toutes les grandes marques à des prix souvent intéressants, alors que les magasins chics sont regroupés dans le Quartier des Musées, que les petites boutiques pullulent dans le Jordaan, et qu’un marché aux puces fera le bonheur des « bobos » à Waterlooplein.

Budget

Amsterdam pratique les prix d’une capitale européenne, et vous devrez donc prévoir un budget d'un minimum de 15 € par repas, auquel vous ajouterez en moyenne 80 € pour votre hébergement. Si vous voulez profiter des diverses activités de la ville, ajoutez au moins 50 € par jour, soit un total de 170 € minimum par personne au quotidien. A réévaluer en fonction du nombre de jours passés… et de vos envies et besoins !

Plus d'informations sur la destination

Quand partir, que voir et que faire en Hollande
Quand partir, que voir et que faire à Amsterdam