bateaux à GoaBande de terre représentant le plus petit état de l’Inde, Goa appartient à la région du Tonkan, et donne sur la mer d’Oman. Elle est bordée à l’ouest de superbes plages de sable fin, plantées de cocotiers, assez sauvages vers le nord et abritant de superbes lagons, et est parsemée de villages et de rizières, mais surtout d’églises toutes blanches, inattendues et cependant omniprésentes.

Les frontons de ces monuments immaculés, traces de l’occupation portugaise, sont particulièrement remarquables, avec leurs décors riches et chargés, foisonnant de détails.

La capitale de l’état, Panjim, abrite d’ailleurs un quartier portugais tout à fait pittoresque, avec ses azulejos et ses maisons très colorées. Vous pourrez admirer aussi dans cette ville le travail des sculpteurs sur bois, y croiser les vendeurs de bétel installés à tous les coins de rues, vous étonner de découvrir un peu partout des sanctuaires mêlant les effigies de dieux de toutes origines, musulmans, hindous ou chrétiens.

Velha Goa, l’ancienne capitale, n’offre plus en revanche que les restes religieux d’un passé superbe mais aujourd’hui déserté. Vous y visiterez la chapelle Sainte-Catherine, première église bâtie à Goa, la Sé Patriarcale construite par les dominicains, avec sa façade sobre et sa tour caractéristique, mais surtout son retable admirable en bois sculpté doré.

Malgré cette influence chrétienne très prégnante, vous pourrez découvrir aussi des temples hindouistes, essentiellement autour de la ville de Ponda, en particulier le Sri Mangesh, avec ses tours blanches, juché sur une colline cernée de verdure.

Femmes indiennes portant des paniersAutre petite ville à visiter, Margao, une des plus anciennes de Goa, très dynamique et animée avec son marché, ses grandes demeures coloniales, son joli jardin municipal, et sa réputation de capitale culturelle de l’état.

Mais même si Goa vaut le détour au cours d’un voyage en Inde, sachez qu’elle représente une sorte d'enclave culturelle en marge du pays et qu’il en émane une atmosphère moins typiquement indienne.

Vous y goûterez bien évidemment la sérénité des plages, les sports nautiques ou la simple baignade, ainsi que les sorties nocturnes au rythme de la musique bollywodienne très prisée des indiens, vous mangerez dans les paillottes la spécialité de Goa (porc très épicé avec ail et curry), mais ceci ne représentera qu’une sorte de parenthèse enchantée bien loin de l’ambiance du reste de l’Inde, avec ses mégalopoles trépidantes et ses paysages majestueux.

Plus d'informations sur la destination

Quand partir, que voir et que faire en Inde
Comparer les prix des vols pour Mumbai
Comparer les prix des séjours à Goa