plage de SardaigneElle fut jadis un carrefour où se croisèrent les Phéniciens, les Piémontais et les Espagnols, et il lui reste de cette époque des témoignages architecturaux, comme ses églises romanes ou ses chapelles gothiques. Sa capitale, Cagliari, posée au sud de l’île, possède quelques atouts indéniables pour le voyageur : la cathédrale Santa Maria, le cœur médiéval de la vieille ville fortifiée avec ses murs blancs, et le Museo Archeologico Nazionale.

Sassari mérite également votre visite, en particulier le Duomo di San Nicola, mais aussi à l’extérieur de la ville, vers le sud, la célèbre vallée des nuraghi, tours coniques fortifiées, si emblématiques de l’île. Ne manquez surtout pas Alghero, avec son site remarquable, ses plages et sa vie animée, les murs dorés de sa vieille ville, ses remparts, et ses ruelles ponctuées de boutiques et de restaurants. Au nord-est, l’archipel de la Maddalena et la Costa Smeralda demeurent les parties les plus touristiques, avec leurs hôtels et leurs villages de vacances, mais elles n’en possèdent pas moins un charme bien réel : le port de la Maddalena en particulier constitue un charmant lieu de balades, et les plages de la Costa Smeralda, quant elles se sont vidées de leurs visiteurs estivaux, offrent en arrière-saison des endroits paradisiaques entre eaux turquoises et sable fin.

L’intérêt de la Sardaigne ne réside pas, loin s’en faut, uniquement dans ses villes et villages, mais aussi pour beaucoup dans ses zones inhabitées, peuplées d’une faune et d’une flore contrastées. Pins du littoral et maquis odorant, forêts de chênes-lièges, montagnes fleuries de pivoines et de bruyère, buissons de myrtille, la végétation abrite daim et sangliers, chevaux sauvages et des dizaines d’espèces d’oiseaux, dont les flamants roses qui y transitent en hiver. La mer n’est pas en reste : elle possède des fonds marins pour la plupart inviolés, où vous observerez coraux et crustacés, poissons et mollusques, et les plaisanciers auront le bonheur de croiser avec un peu de chance dauphins et petites baleines.

Les meilleurs moments pour visiter la Sardaigne sont les intersaisons, avec un petit avantage pour le printemps qui offre une profusion de fleurs sauvages et une campagne verdoyante, tout en permettant la baignade dans des eaux encore fraiches mais transparentes. A moins que vous ne préfériez vous adapter au calendrier des festivités de l’île, qui en propose toute une ribambelle, qu’elles soient religieuses ou païennes…

Plus d'informations sur la destination

Quand partir, que voir et que faire en Italie

Comparer les prix des vols pour Cagliari
Comparer les prix des séjours en Italie