QUE VOIR ET QUE FAIRE A VENISE ?

Pont du RialtoUn week-end, même prolongé, ne suffira pas à plonger complètement au cœur de Venise. Il vous donnera seulement le goût d’y revenir. Toutefois, certains incontournables vous aideront à approcher doucement cette ville mythique, découpée en 6 quartiers, qui comportent chacun des lieux à voir absolument.

Le plus touristique, San Marco, avec son immense place éponyme, vous tiendra sous son charme des dômes dorés de la Basilique, du Campanile surmonté de sa flèche en forme de pyramide ou de la façade du Palais des Doges, mais aussi de ses ruelles commerçantes, et de ses places moins surpeuplées comme la place Santo Stefano, sans oublier le célèbre Pont des Soupirs et la très belle Riva degli Schiavoni. Un conseil : les meilleurs moments pour profiter de la place San Marco se situent avant 9 heures du matin ou bien le soir au coucher du soleil.

A l’est de San Marco, le quartier de Castello est le plus étendu. C’est lui qui abrite le fameux Arsenale, mais aussi des sites d’intérêts très divers, musées, monuments, églises, et surtout les rues les plus populaires et les plus authentiques de Venise mais aussi le havre de paix et de verdure des Giardini Pubblici, où vous reposer et vous rafraichir.

Au nord, voici le quartier de Cannaregio et l’île San Michele, qui font la part belle à l’histoire de la ville au travers de nombreux palais et églises plus somptueux les uns que les autres. Ce quartier est cependant plus secret, ce qui n’empêche pas sa vie très animée. Vous y découvrirez le superbe musée la Ca’d’Oro, flânerez sur la Strada Nuova qui relie le Rialto et la gare, admirerez les synagogues du vieux quartier juif, à l’ambiance si spéciale, ainsi que les marbres originaux de l’église Santa Maria Assunta, avant de visiter le paisible et très serein cimetière sur l’île de San Michele.

San Polo et Santa Croce, les plus centraux, ne sont pas aussi touristiques que les précédents, mais possèdent pourtant un charme très authentique et une vie quotidienne très intense, à ne pas manquer. Vous y adorerez la vision presque irréelle du pont di Rialto, les bousculades au marché du Rialto, les fresques superbes du Palazzo Mocenigo, les jardins presque déserts qui longent le Grand Canal, et la très belle église Santa Maria Gloriosa dei Frari, entre autres merveilles.

A l’est, le quartier Dorsoduro et l’île de la Giudecca vous séduiront par leur côté indéniablement pittoresque et plein de surprises. Vous serez sans doute conquis comme tout un chacun par la Gallerie dell’Accademia et ses nombreux trésors artistiques, avant d’aller visiter une des plus belles églises de la ville, San Nicolo dei Mendicoli. Autre fleuron de l’art à Venise : la Collection Peggy Guggenheim, au bord du grand canal, avec ses sublimes œuvres contemporaines, qui attire une foule sans cesse renouvelée. L’île de la Giudecca vous offrira ensuite son calme bienfaisant.

Enfin, les îles de la lagune vous feront découvrir leurs spécificités, certaines bien plus touristiques que d’autres, mais toujours accessibles avec un vaporetto. Tout le monde connaît Murano et ses maitres verriers, mais vous découvrirez sans doute avec émotion Burano et ses petites maisons multicolores, ainsi que son Musée de la Dentelle, ou encore Torcello si tranquille et ses magnifiques églises…

LES ACTIVITES A PRATIQUER

Ile de Burano près de VeniseComme on l’a dit plus haut, Venise est une ville où l’on revient, tant il y a de choses à voir et à faire. Visiter les musées et les églises, flâner dans les ruelles et s’installer aux terrasses des cafés, seront bien évidemment des activités incontournables et particulièrement agréables. En voici quelques autres que vous apprécierez très certainement :

- Naviguer sur les canaux : vous n’aurez de toute façon pas le choix ! Mais vous pourrez choisir votre type d’embarcation : vaporetti, parce que ce sont l’équivalent de nos bus ou de nos tramways, mais aussi les romantiques gondoles, emblèmes de la ville, ou les bateaux-taxis bien plus rapides… A vous de découvrir cette façon originale de vous déplacer à laquelle vous allez très vite vous habituer. A ne pas manquer : la descente du Canal Grande.

- Assister à des festivités, autre que le fameux Carnaval, comme par exemple la Vogalonga, une régate d’avirons qui se déroule en mai.

- Explorer la lagune en louant un bateau : on vous a parlé des îles les plus connues comme Murano, mais il en existe d’autres que vous pourrez découvrir seul, loin de la foule, par exemple celle de Sant’Erasmo, petit morceau de campagne au milieu de l’eau, où vergers et potagers fournissent la ville en produits locaux.

- Acheter des produits d’alimentation au gré de vos envies et de vos goûts au marché du Rialto, festival d’odeurs, de bruits et de couleurs.

- Si vous avez le courage, assister à l’aube au déchargement des bateaux de pêche et à l’installation du marché aux poissons.

- Monter en haut du Campanile.

- Goûter aux délicieuses glaces dans une gelateria de la ville, où elles foisonnent.

- Faire le tour du Lido à vélo, pour changer des déplacements à pied ou en bateau !

VENISE EN PRATIQUE

Hotel à VeniseLes transports

Aller à Venise : On peut arriver par avion à l’aéroport international Marco Polo, qui se situe à 10 kilomètres de Venise. On rejoint alors Venise par bateau-taxi, ou par bus jusqu’au terminus routier et ensuite vaporetto, ou encore avec les bateaux de la compagnie Alilaguna. On peut également arriver en train à la gare Santa-Lucia, et ensuite prendre un vaporetto. Si on arrive en voiture, on devra obligatoirement garer son véhicule dans les parkings aux abords de la ville.

Se déplacer dans Venise : il n’y a pas trente-six solutions, juste deux, le bateau ou la marche à pied. Les vaporetti sont en fonction de 5 H du matin à minuit, et toutes les heures entre minuit et 5 H. Vous pourrez prendre connaissance des horaires et des lignes aux guichets de l’ACTV qui gère ce système de transports. Il existe plusieurs sortes de billets selon vos besoins. On peut aussi circuler en gondole collective (traghetto) sur le Canal Grande. Les bateaux–taxis sont rapides mais onéreux.

Se loger

Le budget « hébergement » à Venise s’avère un poste cher : même si vous ne logez pas dans un luxueux palais, vous aurez du mal à trouver des hôtels bon marché. Il existe toutefois des solutions moins onéreuses, que ce soit les locations d’appartements par le biais d’organismes comme Rbnb ou Homeholidays ou les chambres d’hôtes. Pour un budget encore plus serré, vous pouvez envisager de trouver un hébergement sur le Lido ou sur le continent et de faire alors les trajets chaque jour en vaporetto.

Se nourrir

On trouve de tout à Venise, du meilleur au passable, avec en plus un style d’établissement spécifique à cette ville, le bàcaro, qui est un genre de bar à vins, servi au verre avec des sortes de tapas, appelés ici cicchetti. Mais vous trouverez tout aussi bien des restaurants chics, des trattorias à l’ambiance familiale, et bien sûr des gelateria où déguster de somptueuses glaces aux parfums inoubliables. A vous de choisir les bons endroits pour goûter des spécialités comme la polenta, la baccalà, le risotto, où les fruits de mer frais pêchés dans la lagune. Sans oublier les vins de Vénétie, à goûter absolument !

Où sortir

La vie nocturne n’est pas le point fort de Venise, ce qui n’empêche pas que vous pourrez y passer de délicieuses soirées en allant écouter un concert au Grand Théâtre de la Fenice, en allant jouer quelques euros au Casino Municipal abrité par le palais Vendramin-Calergi sur la rive gauche du Canal Grande, ou encore plus simplement en marchant doucement à la nuit tombée dans les rues soudain vides de cette ville magique.

Shopping

Linge qui sèche à VeniseEvitez d’office les boutiques de souvenirs, pièges à touristes qui fleurissent un peu partout. Autour de la place San Marco, vous trouverez les marques italiennes de luxe. A Murano, bien sûr, vous dénicherez des objets en verre de toutes sortes, du petit bijou pas cher aux antiquités hors de prix. Côté alimentaire, vous aurez l’embarras du choix, entre les délicieuses huiles d’olive, les pâtes artisanales, des biscuits, ou un peu de parmesan au goût sublime. Objet typique de Venise : les furlane, qui sont aussi célèbres ici que les espadrilles au pays Basque. Peu chères, vous les trouverez partout et dans toutes les couleurs que vous pouvez imaginer.

Budget

Vous devrez compter environ 150 € par personne aller-retour pour votre trajet en avion de Paris avec une compagnie comme Easyjet, et pas moins de 150 € pour une chambre double dans un hôtel au cœur de la ville. Ajoutez à cela les repas, qui vous reviendront à environ 30 € par personne dans des établissements moyens, sans oublier le budget pour les vaporetti et pour les visites, pour lesquels vous pourrez prendre des cartes d’abonnement, mais ceci n’est pas toujours intéressant pour juste un week-end : à vous de faire vos comptes selon vos projets de visites. Comptez donc un budget moyen de 1500 € à deux pour un week-end prolongé. Un peu élevé, certes, mais pour un séjour extraordinaire dans une ville aux beautés incomparables !

Plus d'informations sur la destination

Quand partir, que voir et que faire en Italie
Quand partir, que voir et que faire à Venise

Comparer les prix des vols pour Venise
Comparer les prix des hôtels à Venise
Comparer les prix des séjours à Venise