Que voir et que faire

carcassonne-vue-ensemble.jpgLa cité fortifiée : elle est encerclée par deux rangées de remparts hérissés de créneaux et de 52 tours de pierre. On y entre par la porte narbonnaise ou par la porte d’Aude. Au cœur de la cité, se trouve le château comtal, forteresse où résidaient les vicomtes de Carcassonne. On peut le visiter et accéder aux remparts.

La basilique Saint-Nazaire : c’est une église romane du 11ème siècle, qui fut consacrée cathédrale. Bâtie en grès, elle a été ensuite agrandie dans le style gothique. A l’intérieur, les deux styles se côtoient dans les vitraux et les sculptures.

La bastide Saint-Louis : On l’appelle aussi « la ville basse » ; construite sur la rive gauche de l’Aude en 1260, elle se situe autour de la place centrale (place Carnot) et a gardé l’ancien tracé des rues en damiers. On peut y admirer de superbes hôtels particuliers du 18ème siècle, la maison du Sénéchal datant du 14ème siècle, mais aussi des monuments tel le portail des Jacobins, les halles, la fontaine de la place Carnot, et le Pont Vieux qui fut le seul accès entre la Bastide et la Cité jusqu’au 19ème siècle. Il est actuellement réservé aux piétons.

Le canal du Midi : il a été conçu au 17ème siècle par Pierre-Paul Riquet pour relier la Méditerranée et l’Atlantique, et fut utilisé pour transporter des marchandises et des passagers. On l’appelle aussi le canal des Deux-Mers. Au départ, il ne passait pas par Carcassonne, c’est seulement en 1810 que le nouveau tracé le détourne pour qu’il intègre la ville dans son parcours, ce qui aura des conséquences importantes sur son économie et son développement. Le musée des Beaux-Arts : il se trouve dans la ville basse, abrité par l’ancien Présidial, et il expose des collections de peintures françaises, italiennes et hollandaises. On y découvre aussi des faïences, des tapisseries et d’autres objets d’art. Sont proposés également des ateliers pédagogiques et des cycles de conférences.

L’église Saint-Vincent : c’est une église de style gothique avec une très belle voute et une vaste nef, ainsi qu’un clocher octogonal haut de 54 mètres qui accueille un carillon de 47 cloches. Vous pouvez y accéder par un long escalier de 232 marches d’où vous admirerez un superbe panorama sur la ville. En outre, l’intérieur de l’église abrite des tableaux et un lutrin du 17ème siècle, des verrières et des rosaces du 15ème siècle.

Le musée de l’Inquisition : il présente l’histoire et les instruments de torture utilisés entre le 12ème siècle et la Révolution, avec une scénographie très explicites montrant des mannequins subissant des supplices, ainsi que des cellules, des salles de torture et des gravures qui les mettent en scène. La plupart des scènes s‘inspirent d’histoires vraies et de tortures infligées aux hérétiques par les inquisiteurs. Impressionnant…A éviter avec des enfants évidemment !

La route des vins : les vins de l’Aude restituent à ceux qui le goutent tout le soleil dont ils ont bénéficié, et la région en a fait une véritable tradition, à découvrir au gré des routes qui vous feront passer de vignoble en vignoble ; Cabardès, Clape Quatourze, Corbières, Fitou, Limoux, Malepère, Minervois, puis les vins doux naturels comme le Muscat de Rivesaltes, à travers eux vous apprécierez la diversité des saveurs et la richesse des terroirs.

Les châteaux cathares : il n’y a pas moins d’une dizaine de châteaux cathares dans les alentours de Carcassonne. Aguilar sur sa colline dominant la garrigue et le vignoble du Haut Fitou ; Arques et son lac, ses forêts et son haut donjon ; les 4 châteaux de Lastours dans la Montagne Noire ; Peyrepertuse sur son vertigineux promontoire, aussi vaste que la Cité de Carcassonne ; Puylaurens, à 700 mètres d’altitude, la forteresse la plus méridionale du pays ; Puivert, très bien conservé et dégageant une impression de force et de sérénité ; Quéribus sur son piton rocheux avec son donjon polygonal ; Saissac au bord d’un ravin ; Termes, un nid d’aigle imprenable ; et Villerouge-Termenès, bâti au cœur du village médiéval, encadré de quatre tours. Chaque site possède son propre charme, qui vous transportera des siècles en arrière.

Activités à pratiquer

carcassonne-rempart.jpgEffectuer une croisière de deux heures ou d’une journée sur le Canal du Midi, à bord d’un des bateaux au départ de Carcassonne : vous pourrez même y déjeuner ou y diner.

Essayez une randonnée pédestre sur un des parcours proposés, selon votre habitude et vos envies : 7 km sur les berges de l’Aude, 12 km le long du Canal du Midi, 38 km sur un tronçon des chemins de Saint-Jacques de Compostelle, et bien d’autres possibilités encore…

Les amateurs de vélo auront aussi leurs trajets balisés : 16 km vers le lac de la Cavayère, 12 km le long du Canal du Midi, 15 km entre Mayrevieille et l’hippodrome en suivant les berges de l’Aude…

Vous laisser emporter par le petit train sur le circuit autour de la Cité en écoutant le commentaire très documenté du guide (25 minutes environ). Pour ceux qui préfèrent un transport plus écologique, essayez les balades en calèches au départ du domaine de Gaja, avec 3 circuits dans la campagne et la cité (1/2 heure, 1 heure ou 2 heures).

Avec des enfants et des adolescents, passer quelques heures au Parc Aquaviva, au Lac de la Cavayère, où ils testeront des sensations inédites sur les balançoires et toboggans géants, la catapulte, les trampolines et les murs d’escalade.

Faire un parcours de golf sur le Golf de Carcassonne, au pied de la Cité, avec une magnifique vue panoramique comme décor.

A 15 km de Carcassonne, visiter Montolieu, le Village du livre et des arts graphiques, et son Musée des arts et métiers du livre, où vous pourrez même participer à des ateliers pédagogiques pour petits et grands sur la reliure, la bande dessinée, la calligraphie, la typographie, et bien d’autres domaines.

Au cœur des Corbières, découvrir la Miellerie des Clauses, le monde des abeilles et la fabrication du miel.

Plonger au cœur de la vie médiévale au Château Chalabre, un parc à thème en pleine terre cathare : vous y rencontrerez chevaliers et gentes dames, vous vous entrainerez au tir à l’arc, à la forge ou aux danses médiévales. Vous dégusterez la cuisine de l’époque et assisterez à un grand tournoi de chevalerie. Une façon très ludique d’aborder l’Histoire !

Visiter la Grotte de Limousis, (en direction de Mazamet en venant de Carcassonne) avec ses colonnes sculptées naturellement, son lac aux eaux limpides, ses immenses stalactites, et son trésor incomparable, le lustre d’Aragonite, une concrétion unique au monde.

Transports

On peut accéder à Carcassonne par l’A61, en provenance de Toulouse ou de Narbonne, mais aussi par le train. Ryanair assure également des vols en provenance du Royaume-Uni, de la Belgique, du Danemark et du Portugal, pour l’aéroport Sud de France Carcassonne.

Pour vos transports sur place, vous pourrez louer un vélo ou une voiture, emprunter une des 11 lignes de bus qui desservent la ville et ses proches environs, prendre un taxi, ou un touc (seulement entre mai et septembre), petit véhicule silencieux et non-polluant. Un service de navettes relie aussi le centre-ville à l’aéroport. Pour la Cité elle-même, la marche à pied est largement suffisante.



Où loger

carcassonne-hotel-cite.jpgVous trouverez facilement un hébergement adapté à votre budget et à votre goût, que ce soit à l’hôtel, en chambre d’hôtes, en location meublée et même en camping. Les plus exigeants choisiront l’hôtel Le Parc, au pied des remparts, avec ses 4 étoiles et ses suites où se mêlent ardoise et bois flotté ou l'hôtel de la Cité, installé dans un bâtiment historique à l'intérieur des remparts. tandis que les petites bourses apprécieront une chambre calme et confortable pour 60 € la nuit au domaine de Fontete, entre la Cité et le lac de Cavayère. Autre solution, louer un appartement meublé dans les « Apparts du Palais-Gambetta », ou à la belle saison occuper un petit bungalow dans le Village pour tous Git’ostal.

Se nourrir

Une centaine de restaurants vous attendent à Carcassonne et dans ses proches environs, donc un large choix pour goûter les produits du terroir et les vins qui les accompagnent. Pour manger sur le pouce et boire un bon vin, la « cave à manger » et cave à vin Lâche pas la grappe est un endroit sympathique et convivial très abordable. Pour un repas plus gastronomique, essayez La Marquière, une affaire familiale au cœur de la Cité, qui propose des spécialités au fil des saisons et d’excellents vins de la région. Pour les gourmets, rendez-vous au nord-ouest de Carcassonne, à Lacombe, à La Prise d’Alzeau : dans un cadre idyllique, une cuisine avec d’excellents produits et pleine de créativité.

Sortir

Il existe quelques bars à vin à Carcassonne, deux ou trois cafés avec spectacle et musique, une ou deux discothèques, des pubs, un complexe avec plusieurs salles de cinéma, et même un café-philo. Vous pourrez également vous rendre au théâtre, en particulier au Théâtre de la Cité Jean Deschamps, qui accueille chaque année le Festival de Carcassonne (un des plus grands festivals français). Si vous avez l’occasion, ne manquez pas non plus un concert à l’Auditorium, une chapelle baroque très bien restaurée qui offre une superbe acoustique et accueille régulièrement de la musique de chambre.

Shopping

Flânez sur le marché du samedi matin à la recherche de produits frais, mais aussi de miel et d’olives. Dans les petites rues, vous trouverez diverses boutiques d’artisanat, comme par exemple L’Occitan, un coutelier qui saura vous parler avec passion de ses productions, chaque pièce étant entièrement réalisée à la main. Au Panier Gourmand, vous pourrez acheter des produits du terroir, cassoulet, foie gras, confits, hypocras, et chez Cabanel, des vins et des liqueurs artisanales. Evidemment, les amateurs de vins se rendront dans les différents domaines de la région pour goûter et acheter ceux qu’ils préfèrent !