Grenoble - Bastille et quai Saint LaurentQue voir et que faire

Le Musée de Grenoble : un des plus prestigieux musées d’Europe, il rassemble des collections d’art ancien et d’art du 20ème siècle, avec des œuvres capitales pour chaque période entre le 13ème et aujourd’hui. Il a été créé en 1978 et compte aujourd’hui plus de 900 œuvres : peinture classique flamande, néerlandaise, italienne, espagnole, art contemporain, et antiquités égyptiennes, auxquelles s’ajoutent des expositions temporaires, comme Chagall ou encore l’impressionnisme. Une halte incontournable.

La Bastille : une montagne en pleine ville, c’est l’emblème de Grenoble ! Y monter à pied ou par les bulles du téléphérique, que ce soit pour admirer la vue (la ville et le Mont-Blanc entre autres), visiter les musées qui y sont bâtis (Musée des Troupes de montagne ou Centre d’Art Bastille), y effectuer un des parcours acrobatiques, ou tout simplement déguster un repas au restaurant du Téléphérique ou chez Le Pèr’Gras, sera forcément une des étapes de votre voyage à Grenoble.

La vieille ville : le centre historique encourage à la flânerie, avec ses petites places pleines d’animation et ses ruelles bordées de boutiques. Vous apprécierez la place piétonne Saint-André avec ses terrasses de cafés et ses façades gothiques, les arbres centenaires du Jardin de Ville et l’hôtel de Lesdiguières en face, la place Grenette, ses restaurants et ses bistrots, la petite halle de la Place aux herbes et son marché matinal quotidien, la cathédrale du 13ème siècle dressée sur la place Notre-Dame où trônent également le Musée de l’Evêché et la fontaine des Trois Ordres.

L’éco-quartier de Bonne : quartier rénové au cœur de la ville, il mêle constructions récentes et plus anciennes en mettant en avant le développement durable, avec des matériaux qui respectent l’environnement et des bâtiments à énergie positive, privilégiant aussi la convivialité, donnant leur place aux enfants et à leurs activités, facilitant en outre l’accès aux transports en commun et aux pistes cyclables. Une réussite.

Le Musée Archéologique Grenoble Saint-Laurent : il est abrité dans l’ancienne église paroissiale Saint-Laurent, classée aux Monuments Historiques, et on peut y voire une crypte mérovingienne, témoignage rare de l’art du tout début du Moyen Age. C’est un site archéologique majeur, où se déroulent vingt siècles d’histoire, qui plonge le visiteur dans un parcours étonnant au fil des croyances et des pratiques funéraires.



Activités à pratiquer

Faire un voyage dans les airs avec les « bulles » du téléphérique qui monte à la Bastille, où vous pourrez pique-niquer, entre autres.

Essayer en famille les activités ludiques d’Acrobastille au sommet de la ville : souterrain à explorer, caverne des lutins, labyrinthe en 3 dimensions, tyrolienne, et des tas d’autres découvertes.

Effectuer vos premiers pas sur la glace à la patinoire Pôle Sud, ouverte toute l’année, où on peut aussi assister à des matches de hockey ou à des spectacles de patinage.

Prendre de la hauteur avec une balade à pied entre le fort de la Bastille et le fort du saint Eynard, avec une superbe vue sur Grenoble et les montagnes alentours.

S’initier à la Via Ferrata sur l’itinéraire « Les prises de la Bastille », de 950 mètres de long, dont plus de la moitié en chemins et une partie plus sportive dont un pont de singe vertigineux.

Jouer un parcours au Golf international dans son cadre grandiose, 100 hectares de collines, de bois et de petits lacs.

Visiter la ville à vélo, avec un guide, en pédalant de place en place pour découvrir leur histoire et admirer leur architecture.

Tester une balade en raquette la nuit au massif de Belledonne, avec dégustation finale d’une fondue savoyarde dans une cabane forestière.

Découvrir Clinatec, et la médecine de demain, à travers les recherches qui mettent les micro-nanotechnologies et l’électronique au service de la santé.

Visiter Canopea, la maison du futur, construite avec des matériaux renouvelables, au sommet de l’écologie et de l’industrie environnementale.

Sans oublier les évènements qui émaillent l’année : Festival de la Marionnette en janvier, Festival du film court en juillet, Ultra Trail en août, Festival du vol libre en septembre, Festivals rock, œnologique et de montagne en octobre, Rencontres du cinéma de montagne en novembre, Marché de Noël en décembre.

grenobleTransports

La ville voit converger sur son site trois autoroutes, l’A41 venant de Genève, l’A48 de Lyon et Valence, et l’A51 venant de la Côte d’Azur. On peut aussi y accéder par le train en provenance de Genève, Lyon, Avignon, en TGV de Paris, Marseille, Lilles et Nantes. Grenoble possède également un aéroport international, à quarante kilomètres du centre-ville, la mettant en liaison avec de nombreuses villes européennes, drainant une importante clientèle anglaise venant skier dans les Alpes.

Pour circuler en ville, il existe 5 lignes de tramway, 25 lignes de bus, et Grenoble offre 320 km de pistes cyclables afin de faciliter la circulation des 5000 Métrovélos en location à la demi-journée ou à l’année. A signaler aussi, Cité lib, un parc de voitures électriques ou hybrides avec un service d’autopartage pour des déplacements courts ou occasionnels. La marche à pied demeure un bon choix, surtout si vous la combinez avec d’autres moyens de locomotion selon vos besoins.

Où loger

Différents types d’hébergement sont possibles : pour les budgets les plus modestes, une auberge de jeunesse, étonnamment nommé Hôtel Trianon, vous accueille dans un dortoir pour 27 € la nuit. Côté hôtel, l’Alize est sans doute celui qui offre le meilleur rapport qualité/prix, avec l’hôtel Gallia, tous les deux en centre-ville. Pour les fans de chambres d’hôtes, la villa Les terrasses, à 5min du centre-ville, vous propose une piscine et une magnifique vue sur le Vercors pour 55 € la nuit.

Où manger

Vous apprécierez sûrement la cuisine grenobloise, avec quelques spécialités comme le gratin dauphinois, la pintade forestière, le chevreau aux morilles ou le lièvre à la royale. Voici des exemples d’adresses où vous ne devriez pas être déçus : la Brasserie du Fantin Latour, juste au-dessus du restaurant gastronomique du chef Stéphane Froidevaux, avec des produits frais et une carte originale à des prix « brasserie » (23 € la formule) ; encore plus abordable, mais de bonne qualité et plein de saveurs, La Baratte, un tout petit bistrot bourré de bonnes recettes ; côté haut-de-gamme, l’Auberge Napoléon, un décor d’époque pour une cuisine d’aujourd’hui, une quasi-perfection qui se paye.

Où sortir

Surtout au moment du week-end, les endroits de sorties à Grenoble sont nombreux, entre expositions, spectacles et concerts. Vous pourrez opter pour un bar musical comme le Couleur Café, une discothèque comme le Dotty Night ou le Styx, un pub comme le London Pub. Dans la série bars à vins, le Tord Boyaud propose de nombreux crus et des soirées animées. Pour les sportifs, le bar D’enfer vous sert un verre sur fond de télévision, jeux de fléchettes, billard, etc., ambiance musicale en sus.

Shopping

Vous trouverez trois grandes zones pour faire du shopping à Grenoble : les rues piétonnes du centre-ville autour de Notre-Dame, ou sur les places Verdin, Victor Hugo et Vaucanson, avec de nombreuses petites boutiques de toutes sortes ; le centre commercial Grand’Place, avec ses grands magasins, ses enseignes connues et son grand parking ; la caserne de Bonne, une cinquantaine de boutiques regroupées en centre-ville.