Abonnement aux bons plans voyage :

| | | | |





Nouvelles pages pratiques

budget Thaïlande

budget Île Maurice

budget USA

budget Japon


heure en Guadeloupe

heure en Thaïlande

heure en Australie

heure en Californie

heure en Floride


Destinations récentes

Roanne

Chamrousse

Pise

Calais

San Gimignano

Boulogne-sur-Mer

Aberdeen

Laval

Cholet

Nankin



Burundi (drapeau) Burundi : Climat, météo et guide de voyage

       
Burundi

Où et quand partir au Burundi



Très favorable Favorable Moyenne Défavorable Très défavorable


Le climat au Burundi


Le Burundi est un territoire du continent africain situé entre le Rwanda et la République Démocratique du Congo.

C’est un pays au climat tropical chaud et humide. Les températures sont, en tout temps, comprises entre 20°C et 30°C.

Les nuits sont plus fraîches dans certaines régions comme le Gwegara ou le Nujumbura.

Les périodes de pluies sont situées de septembre à novembre et de février à mai.

Les périodes de chaleur sont cependant constatées entre juin et août ainsi que de décembre à janvier.

Le mois de juin est idéal pour visiter le Burundi.
 

Météo et température du jour



condictions actuelles : Ciel dégagé | 30°C
CIEL DÉGAGÉ

À Bujumbura, le 26-04-2017 à 14 h 00 GMT
(heure locale : 16 h 00)

Afficher le bulletin météo complet
et les prévisions à 5 jours



Burundi : Carte

Burundi : carte et plans
 

Liens commerciaux



Informations pratiques


À savoir avant le départ

Pourquoi partir au Burundi ?

  • Détente et loisirs : 0 / 5
  • Culture et villes : 2 / 5
  • Nature et paysages : 4 / 5
 

Votre budget au Burundi

Budget vacances au Burundi

Budget moyen

En séjour tout compris

Séjour : 2102 € / semaine
  (classé 157ᵉ pays / 222)

En voyage individuel

Vol AR : 1200 €
  (classé 201ᵉ pays / 222)

Sur place : 60 € / jour
  (classé 71ᵉ pays / 222)


Evaluez vos dépenses en consultant les prix moyens pratiqués sur notre page dédiée au budget au Burundi



Que voir et que faire au Burundi


Bien que les situations des pays voisins du Burundi restent précaires, le pays enclavé possède de magnifiques monuments qui retracent son histoire depuis la moitié du XVIIIe siècle. Le musée de Gitega, créé en 1955, est le gardien du passé du Burundi. Des spécimens de calebasses, d’outils et d’objets utilisés pour le travail quotidien sont présents dans ce musée. Il garde aussi les photographies des derniers monarques du pays ainsi que certaines traces laissées par la colonisation. C’est un musée ethnologique et photographique. Le second musée se trouve dans la capitale Bujumbura, c’est un musée vivant avec des reconstructions de huttes royales. Un centre de recherche herpétologique y est aussi entreposé, une réserve de reptiles construite en son sein n’a cessé de s’enrichir depuis son ouverture en 1988.

Certains autres monuments attirent aussi les curieux, le Belvédère de Bujumbura, par exemple, abrite le mausolée du Prince Louis Rwagasore, acteur principal de la prise de conscience nationale. A 10 km au sud de la capitale, une pierre a été érigée pour rappeler la rencontre du savant Livingstone et du jeune reporter Stanley en 1871. Différents parcs nationaux font la popularité mondiale du Burundi, comme le parc de la Kibira et celui de la Ruvubu. Ces parcs permettent non seulement d’observer les animaux de la brousse africaine mais en particulier d’évoluer parmi eux. Le parc de la Kibira propose même des baignades dans ses sources thermales pour être plus en contact avec la nature. La faune observée peut aller des antilopes aux crocodiles en passant par les babouins et les chimpanzés. D’autres monuments sont tout aussi étonnants à quelques heures de piste de Bujumbura. La pyramide de Rotovu, par exemple, est construite sur la source la plus méridionale du Nil.

Les failles ouvertes de Nyakazu ainsi que les chutes de Karera, les deuxièmes chutes les plus importantes après celles de Victoria, offrent aussi un spectacle difficile à oublier. Le lac Tanganika n’est pas à omettre, classé lac le plus poissonneux au monde, ses vues à partir de Vyanda sont éblouissantes. Bien que les monuments soient admirables, la chaleur populaire restera la meilleure image du Burundi. Une population chaleureuse et conviviale qui vit au rythme Ingomas avec les tambourinaires du Burundi fournissent un spectacle où se mêlent danse, chants, rythmes effrénés, humour et surtout joie de vivre.
 

Le Burundi en pratique


On accède au Burundi par avion grâce à Kenya Aiways, Ethiopian Airlines et Air Burundi qui relient Bujumbura à Arusha, Kampala, Kigali et Goma. Air France et SN Brussels sont en train de fournir un effort considérable pour permettre la liaison Bujumbura, Paris et Bujumbura, Bruxelles. Il est aussi possible d’accéder au Burundi par les voies fluviales avec deux bateaux tanzaniens qui font le relais sur le Nil deux fois par semaine.

Le franc burundais (BIF) est la monnaie locale, un euro vaut à peu près 1300 BIF. Le niveau de vie est très abordable. Il n’est pas nécessaire d’apprendre le swahili, le français est parlé sur tout le territoire. A l’arrivée, il faut savoir qu’il n’y a que 1 500 lits à Bujumbura et environs 35 lits par région. La nourriture est à base de patates douces, de maïs et de pois. Les burundais ont l’habitude de boire une bière artisanale dans un récipient unique. C’est une façon de montrer qu’ils se sentent solidaires donc il ne faut pas se vexer s'il arrive qu’un habitant local propose ce type de breuvage, il faut juste essayer de refuser poliment.

Pour assurer la sécurité de tous les ressortissants au Burundi, l’Ambassade Française relève l’identité des citoyens présents sur tout le territoire. Pour éviter les ennuis, il faut arrêter de circuler, même en voiture, sur les axes périphériques à partir de 17 heures. La cause en est simple : la surveillance policière s’arrête à cette heure donc mieux vaut ne pas tenter le diable. Même en circulant en ville, il faut toujours verrouiller les portières pour éviter les agressions aux arrêts. Un gardiennage est nécessaire pour les cas d’établissement à moyen ou long terme.

Le paludisme est une maladie foudroyante dans les pays africains, il faut donc prévoir des répulsifs de moustiques, que ce soit des sprays ou des crèmes, des moustiquaires ... Il faut aussi prévoir la vaccination contre la fièvre jaune. Le régime et l’hygiène alimentaire doivent être stricts, il ne faut pas ingérer les jus de fruits frais, l’eau supposée potable du robinet et encore moins les aliments peu ou pas cuits. Privilégiez les eaux minérales ou, s’il n’y en a pas, de l’eau bouillie.

Séjours au Burundi


Plus de séjours au Burundi.


Comparateur de prix


  • Chercher un :
  • VOL
  • HÔTEL
  • SÉJOUR
Type de trajet

Classe


à
Du au
Passagers

 

 

.
Type de trajet


Du au
Classe

Passagers

 

 

Du au
.



       

Où et quand partir - When and Where to Go - Wohin und wann reisen - Dónde y cuándo salir - Dove e quando partire - Onde e quando partir