Abonnement aux bons plans voyage :

| | | | |





Destinations récentes

Narbonne-Plage

Saint-Tropez

Antibes Juan-les-Pins

Concarneau

Manali

Houlgate

Calangute

Millau

Oyonnax

Madurai



Dominique (drapeau) Dominique : Climat, météo et guide de voyage

       
Dominique

Quand partir en Dominique ?

Partir à RoseauLa meilleure période pour visiter la Dominique est la fin de l'hiver, de février à avril, pendant la saison sèche.




Très favorable Favorable Moyenne Défavorable Très défavorable


Le climat en Dominique


Le climat est de type tropical, avec des températures entre 24 et 32°C, un peu plus fraiches en montagne.

Deux saisons principales se distinguent : la saison des pluies entre juin et octobre, et la saison sèche de janvier à avril. On peut aussi parler d’une saison cyclonique entre juin et septembre, et ce mois de septembre voit en général de grosses tempêtes se déchainer sur l’île, comme le dernier ouragan qui a eu lieu en 1999.

La meilleure période pour visiter la Dominique est la saison sèche.
 

Météo et température du jour




Nuageux
max. 26 °C
 
min. 25 °C

Vent : 5 km/h
Précipitations prévues : 0 mm
> Bulletin météo complet et prédictions sur 7 jours
Informations mises à jour à 19:00 (heure locale)
À cet instant, il faisait :
Partiellement nuageux 25.4 °C / Partiellement nuageux


Dominique : Carte

Dominique : carte et plans
 

Liens commerciaux



Informations pratiques


À savoir avant le départ

Pourquoi partir en Dominique ?

  • Détente et loisirs : 5 / 5
  • Culture et villes : 1 / 5
  • Nature et paysages : 4 / 5
 

Votre budget en Dominique

Budget vacances en Dominique

Budget moyen

En séjour tout compris

Séjour : 1537 € / semaine
  (classé 103ᵉ pays / 222)

En voyage individuel

Vol AR : 950 €
  (classé 176ᵉ pays / 222)

Sur place : 69 € / jour
  (classé 94ᵉ pays / 222)


Evaluez vos dépenses en consultant les prix moyens pratiqués sur notre page dédiée au budget en Dominique



Que voir et que faire en Dominique


Vous commencerez par découvrir la capitale, Roseau, avec son jardin botanique planté de 50 espèces d’arbres, son marché très animé, sa cathédrale, ses maisons en bois de plain-pied et son ambiance nonchalante. Vous y trouverez aussi de nombreuses boutiques de toutes sortes et des échoppes d’artisanat local. C’est également un bon endroit pour goûter la trentaine de rhums qui existent ici dans les bars de la ville !

Puis vous verrez Portsmouth, dans sa petite anse, deuxième ville de l’île, elle aussi très agréable. Vous y visiterez le Parc des Cabrits, divisé en une partie marine et une partie terrestre, et l’Indian River où faire une promenade en bateau. Aux alentours de la ville, rendez-vous sur les plages superbes et quasi-désertes, comme Hampstead Beach et sa cocoteraie, ou Batibou Beach, la plus sauvage.

Poursuivez avec une visite du Parc national de Morne-Trois-Pitons, qui est inscrit au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO, avec ses 7000 hectares et ses superbes sites, dominé par la montagne qui lui donne son nom. Vous y admirerez ses vallées et ses volcans, ses lacs d’eau douce et ses sources d’eau chaude, mais aussi les chutes Trafalgar, le lac Bouillant et la Vallée de la Désolation, et l’Emerald Pool, piscine naturelle d’eau turquoise chutant de 6 mètres de haut et où l’on peut se baigner.

Territoire caraïbe, au nord de l’île, est composé d’un ensemble de villages où vivent 3500 Amérindiens, qui ont gardé leur ancien mode de vie, leur artisanat et la plupart de leurs traditions. Ils possèdent leur propre chef. On peut y découvrir leur culture en visitant le Kalinago Barana Aute (village caraïbe en bord de mer) où sont proposées des activités culturelles et des productions théâtrales.
Au sud-ouest de Roseau, les villages pittoresques se succèdent, et vous ferez de la plongée à Champagne, puis irez à Soufrière pour prendre des bains d’eau chaude minérale et ses sources sulfureuses. Vous pourrez aussi observer les cachalots au cours d’une randonnée qui part du village de Galion.

Activités de plein air : les randonnées avec 3000 sentiers balisés (en particulier, le Waitukubuli National Trail, le plus long, classé de plus site éco-touristique), le VTT, la descente de rivière en kayak, la plongée.
 

La Dominique en pratique


Un passeport suffit aux ressortissants français pour un séjour à la Dominique.
La devise en cours est le dollar des Caraïbes orientales (EC$).

On atterrit à l’aéroport de Canefield à 10 minutes de Roseau, ou à Douglas-Charles Airport, plus isolé mais mieux desservi, mais en faisant forcément une escale à la Martinique ou à la Guadeloupe.
Pour se déplacer dans l’île, il existe un service de minibus qui sillonne les routes dans tous les sens, et qui est peu coûteux, mais vous pourrez aussi louer une voiture, ou emprunter un taxi collectif, à moins que vous ne préfériez faire du stop, qui est un moyen très utilisé à la Dominique.

Budget : les prix moyens pour un hébergement se situent autour de 60 € pour une chambre double, et vous pourrez manger un sandwich pour environ 3 €, tandis qu’un vrai repas vous coûtera environ entre 10 et 15 €.

Santé : protégez-vous des moustiques, et ayez à jour vos vaccinations classiques.

Sécurité : il vaut mieux éviter les plages pendant la nuit, ainsi que de partir seul sur un chemin de randonnée. Soyez vigilant lors de vos baignades, certaines plages ne possèdent pas de poste de secours et les courants peuvent être forts. Pendant la saison des cyclones, informez-vous régulièrement des conditions météo lors de vos excursions et balades. Une bonne protection solaire est nécessaire.

Shopping : vous pourrez rapporter des paniers tressés par les Kalinagos, et d’autres objets en paille comme chapeaux, sacs et poupées créoles, mais aussi du rhum, des épices, et du tabac.




       

Où et quand partir - When and Where to Go - Wohin und wann reisen - Dónde y cuándo salir - Dove e quando partire - Onde e quando partir