Abonnement aux bons plans voyage :

| | | | |





Destinations récentes

Narbonne-Plage

Saint-Tropez

Antibes Juan-les-Pins

Concarneau

Manali

Houlgate

Calangute

Millau

Oyonnax

Madurai



Ghana (drapeau) Ghana : Climat, météo et guide de voyage

       
Ghana

Où et quand partir au Ghana



Très favorable Favorable Moyenne Défavorable Très défavorable


Le climat au Ghana


L‘année se divise en deux saisons principales, une saison humide entre avril et septembre, et une saison sèche entre octobre et mars. Pendant la saison sèche, l’harmattan entraine des températures qui montent jusqu’à 40°C. Mais ce climat peut varier selon les régions : au sud, la saison humide est marquée par les moussons, et il faut donc éviter les mois de mai et juin.

Au nord, il fait souvent plus chaud, et l’humidité est de plus en plus faible au fur et à mesure qu’on va vers le nord. Le meilleur moment pour partir au Ghana correspond à la saison sèche, en particulier les mois de novembre et décembre où le soleil est très présent.
 

Météo et température du jour



condictions actuelles : Nuageux | 26°C
NUAGEUX

À Accra, le 24-09-2018 à 21 h 00 GMT
(heure locale : 21 h 00)

Afficher le bulletin météo complet
et les prévisions à 5 jours



Ghana : Carte

Ghana : carte et plans
 

Liens commerciaux



Informations pratiques


À savoir avant le départ

Pourquoi partir au Ghana ?

  • Détente et loisirs : 1 / 5
  • Culture et villes : 3 / 5
  • Nature et paysages : 3 / 5
 

Votre budget au Ghana

Budget vacances au Ghana

Budget moyen

En séjour tout compris

Séjour : 1793 € / semaine
  (classé 127ᵉ pays / 222)

En voyage individuel

Vol AR : 600 €
  (classé 96ᵉ pays / 222)

Sur place : 95 € / jour
  (classé 150ᵉ pays / 222)


Evaluez vos dépenses en consultant les prix moyens pratiqués sur notre page dédiée au budget au Ghana



Que voir et que faire au Ghana


Premier pays africain à conquérir son indépendance, le Ghana possède une identité très forte, et a beaucoup à offrir au voyageur curieux. Entre vestiges historiques, réserves naturelles et superbes plages, chacun trouvera de quoi être séduit par ce pays attachant.

Dans la capitale Accra, vous pourrez découvrir le marché de Makola, mais aussi les différents quartiers de la ville, et certains sites d’intérêt, comme le Mémorial de Kwame Nkrumah (premier ministre au moment de l’indépendance, puis président du pays de 1960 à 1966), le phare de Jamestown ou l’Arche de l’Indépendance.

Autres villes à visiter : Kumasi, où la population des Ashantis est majoritaire : vous pourrez découvrir leurs coutumes, leur architecture spécifique et leur artisanat en orfèvrerie et tissage ; Tamale, peuplée elle des Dagombas, avec ses habitations en terre cuite et ses marchés très renommés.

Vous verrez également les vestiges de comptoirs fortifiés, châteaux et forts, datant des 15ème et 16ème siècle sur la côte entre Keta et Beyin, témoignages du commerce des esclaves à cette période.
Pour les inconditionnels du farniente ou les adeptes du surf, les villages de Dixcove et Bosua, à 200 km de la capitale, offrent leurs plages ensoleillées et leurs vagues. Découvrez aussi le lac Volta, plus grand lac artificiel au monde, où vous pourrez effectuer une petite croisière afin d’admirer les très beaux paysages qui l’entourent.

Enfin, le parc national Mole vous donnera l’occasion d’observer une bonne centaine d’espèces d’animaux, mammifères et reptiles, parmi lesquels l’éléphant est le roi inconstesté.
 

Le Ghana en pratique


Un visa est nécessaire pour entrer au Ghana, et vous devez avoir un passeport valable encore 6 mois après la date prévue du retour.

La devise en cours est le cedi (GHS).

Vous arriverez à l’aéroport de Kotoka, qui est à 6 km de la capitale Accra. Il n’existe pas de vol direct depuis la France, il vous faudra forcément faire une escale, que ce soit à Abidjan, Lisbonne ou Francfort.
Pour vos déplacements dans le pays, vous aurez le choix, mais aucune solution ne sera vraiment rapide : en revanche, ce sera peu coûteux. Les bus sont recommandés pour les longues distances, ils sont nombreux et rapides, et de plus très économiques. Pour des trajets plus courts, le minibus (ou tro-tro) peut être tentant vu son prix très bas mais son manque de confort et son état souvent délabré ne plaident pas en sa faveur. Dans les villes, on trouve facilement des taxis. On peut aussi louer une voiture avec ou sans chauffeur.

Question budget, si l’on choisit un niveau de prestation moyen, il vous faudra compter 20 € pour une chambre double correcte, et environ 4 € par repas pris dans un restaurant simple.

Du point de vue de votre santé, il est conseillé d’avoir à jour vos vaccinations universelles, et en plus celles contre la typhoïde, les hépatites A et B, et les méningites à méningocoques A et C. Le certificat de vaccination contre la fièvre jaune est obligatoire. Prévoyez aussi impérativement un traitement contre le paludisme, et respectez une stricte hygiène alimentaire afin d’éviter le choléra : ne buvez pas d’eau du robinet, mangez des aliments bien cuits, ne prenez ni glaçons ni jus de fruits. A éviter aussi : les bains dans les eaux stagnantes et le contact avec les animaux.

Pour votre sécurité, on recommande d’éviter le nord-est du pays où ont lieu des incidents entre ethnies. Ne vous déplacez pas la nuit en particulier dans Accra.

Shopping : vous pourrez rapporter des objets artisanaux comme par exemple des articles de cuir, des tuniques tissées, des tissus.




       

Où et quand partir - When and Where to Go - Wohin und wann reisen - Dónde y cuándo salir - Dove e quando partire - Onde e quando partir