Abonnement aux bons plans voyage :

| | | | |





Destinations récentes

Narbonne-Plage

Saint-Tropez

Antibes Juan-les-Pins

Concarneau

Manali

Houlgate

Calangute

Millau

Oyonnax

Madurai



Honduras (drapeau) Honduras : Climat, météo et guide de voyage

       
Honduras

Où et quand partir au Honduras



Très favorable Favorable Moyenne Défavorable Très défavorable


Le climat au Honduras


Le climat tropical partage l’année en deux saisons, une sèche qui correspond à l’été, entre novembre et avril, et une pluvieuse, l’hiver, qui dure de mai à octobre, avec des températures élevées et une humidité pesante.

Il peut exister des cyclones sur le littoral. La meilleure saison pour visiter le pays est l’été, à l’exception de la côte caraïbe qui est plus agréable de mars à mai.
 

Météo et température du jour



condictions actuelles : Nuageux | 29.1°C
NUAGEUX

À Tegucigalpa, le 19-10-2018 à 16 h 51 GMT
(heure locale : 04 h 51)

Afficher le bulletin météo complet
et les prévisions à 5 jours




Demandez un devis pour un voyage personnalisé avec EVANEOS




Honduras : Carte

Honduras : carte et plans
 

Liens commerciaux



Informations pratiques


À savoir avant le départ

Pourquoi partir au Honduras ?

  • Détente et loisirs : 1 / 5
  • Culture et villes : 2 / 5
  • Nature et paysages : 3 / 5
 

Votre budget au Honduras

Budget vacances au Honduras

Budget moyen

En séjour tout compris

Séjour : 1044 € / semaine
  (classé 45ᵉ pays / 222)

En voyage individuel

Vol AR : 720 €
  (classé 133ᵉ pays / 222)

Sur place : 50 € / jour
  (classé 42ᵉ pays / 222)


Evaluez vos dépenses en consultant les prix moyens pratiqués sur notre page dédiée au budget au Honduras



Que voir et que faire au Honduras


Vous pourrez commencer par visiter la capitale, Tegucigalpa, au fond de sa vallée, ville très animée et grouillante, à 1000 mètres d’altitude, dont vous apprécierez le climat doux et frais : à voir, sa cathédrale du 18ème siècle, le musée d’art moderne abrité dans l’ancienne université, le Palacio Legislativo sur pilotis. A quelques kilomètres de la ville, vous découvrirez la basilique de Suyapa, la ville coloniale de Santa Lucia, ainsi que le Tigra National Park, réserve luxuriante où vivent pumas, singes, ocelots et quetzals.

Autres sites à explorer : Comayaga, ancienne capitale, avec sa cathédrale et son musée colonial ; le beau village de Copan Ruinas, avec ses maisons blanches aux tuiles rouges et son site archéologique maya, ainsi que des sources chaudes à quelques kilomètres ; la ville balnéaire de Tela, aux très jolies plages ; l’archipel de la Bahia, composé de trois îles à 50 km de la côte nord, qui possède de superbes sites de plongée ; la région sauvage de la Mosquita, au nord-est, où se trouve une faune variée, alligators, lamantins, singes et de nombreux oiseaux.

A ne pas manquer, le parc national marin Punta Sal, où admirer marécages et forêts de palétuviers, végétation tropicale et piton rocheux, le tout complètement sauvage (prévoir nourriture et tente), après un trajet de deux jours qui se termine à pied.
 

Le Honduras en pratique


Il faut un passeport valide encore 6 mois pour entrer au Honduras, et un visa si vous y demeurez plus de 90 jours.
La devise en cours est le lempira (HNL).

Il n’existe pas de vol direct depuis la France, vous ferez une escale en Amérique du Nord ou en Amérique latine pour atterrir à l’aéroport international de Tegucigalpa.

Pour vos déplacements à l’intérieur du pays, il est possible de louer une voiture ou une moto, et même un vélo, mais attention à l’état des routes. Les déplacements en bus sont déconseillés par le Ministère des Affaires étrangères à cause des vols ou des agressions, mais certaines compagnies comportent moins de risques que d’autres. En outre, des lignes aériennes intérieures ont vu le jour ces dernières années, qui vous permettent de rallier les villes principales. Dans les villes, vous trouverez des taxis facilement, mais ils ne possèdent pas de compteurs.

Question budget, le Honduras est un pays où la vie est peu coûteuse, même si les prix sont plus élevés dans les zones touristiques pendant l’été. Vous pourrez vous loger pour une vingtaine d’euros par nuit, et manger pour 5 € environ, encore moins si vous prenez un plat traditionnel.

Santé : il n’y a pas de vaccins obligatoires, mais on vous conseille d’avoir à jour vos vaccinations universelles. Par ailleurs, ne buvez pas l’eau du robinet sans la purifier avec des cachets adéquats, et ne mangez que des fruits et légumes bien lavés, ou épluchés, ou cuits. Les moustiques sont très virulents, vous devez absolument vous en protéger, même si le paludisme n’est pas très fréquent dans le pays. La dengue, elle, peut être très présente pendant la saison des pluies.

Sécurité : considéré comme l’un des pays les plus dangereux du monde, le Honduras limite ses zones touristiques sans danger aux îles de la Baie et à l’île du Tigre. La délinquance est très forte en particulier dans les villes et vous devez prendre de grandes précautions (voir sur le site du ministère des Affaires étrangères). Les cyclones sont un autre risque réel pendant la saison des pluies, donc vérifiez la météo avant de projeter un voyage sur place.

Shopping : vous pourrez rapporter en souvenir du rhum ou du café, des peintures naïves, des bijoux en bronze ou en argent, des figurines en céramique ou des sculptures en acajou ornées de motifs mayas.


Articles sur la destination


Partir pas cher : 10 destinations bon marché

Le Mag QuandPartir

En ces temps de crise, les voyages représentent souvent le premier poste budgétaire que l’on sacrifie. Nous vous avons déniché 10 destinations où vous dépenserez peu, une fois le billet d’avion acheté (et encore, pas toujours), et où vous ferez pourtant de très belles découvertes. Embarquement immédiat !

lire la suite...



Demandez un devis pour un voyage personnalisé avec EVANEOS








       

Où et quand partir - When and Where to Go - Wohin und wann reisen - Dónde y cuándo salir - Dove e quando partire - Onde e quando partir