Abonnement aux bons plans voyage :

| | | | |





Destinations récentes

Narbonne-Plage

Saint-Tropez

Antibes Juan-les-Pins

Concarneau

Manali

Houlgate

Calangute

Millau

Oyonnax

Madurai



Porto Rico (drapeau) Porto Rico : Climat, météo et guide de voyage

       
Porto Rico

Où et quand partir à Porto Rico



Très favorable Favorable Moyenne Défavorable Très défavorable


Le climat à Porto Rico


Le climat y est de type tropical mais les influences marines adoucissent les températures qui restent entre 25°C et 30°C tout au long de l’année. Il existe une saison sèche entre janvier et avril, et une saison des pluies de mai à décembre, avec des ouragans pouvant avoir lieu entre août et octobre, générant souvent des dégâts importants.

La meilleure période pour visiter le pays se situe entre janvier et mars.
 

Météo et température du jour




Peu nuageux
max. 29 °C
 
min. 27 °C

Vent : 8 km/h
Précipitations prévues : 0 mm
> Bulletin météo complet et prédictions sur 7 jours
Informations mises à jour à 10:56 (heure locale)
À cet instant, il faisait :
Peu nuageux 28.7 °C / Peu nuageux


Porto Rico : Carte

Porto Rico : carte et plans
 

Liens commerciaux



Informations pratiques


À savoir avant le départ

Pourquoi partir à Porto Rico ?

  • Détente et loisirs : 4 / 5
  • Culture et villes : 2 / 5
  • Nature et paysages : 4 / 5
 

Votre budget à Porto Rico

Budget vacances à Porto Rico

Budget moyen

En séjour tout compris

Séjour : 2107 € / semaine
  (classé 158ᵉ pays / 222)

En voyage individuel

Vol AR : 890 €
  (classé 166ᵉ pays / 222)

Sur place : 117 € / jour
  (classé 183ᵉ pays / 222)


Evaluez vos dépenses en consultant les prix moyens pratiqués sur notre page dédiée au budget à Porto Rico



Que voir et que faire à Porto Rico


Vous commencerez sans doute par San Juan, la capitale : très active commercialement, elle possède aussi un centre historique, vieux de cinq siècles, dont l’architecture coloniale fait tout le charme. Le contraste est grand avec les gratte-ciel qui longent la mer, et la plage blanche où se prélasser avant de profiter de tous les attraits de cette ville dynamique.

La côte nord-est : bordée de cocotiers, la playa Luquillo vous accueille avec ses eaux claires et son sable blanc. Plus haut, on découvre la forêt tropicale d’El Yunque, où vous pourrez randonner jusqu’au pic situé à un peu plus de 1000 mètres, ou sur un des 13 sentiers de la réserve, en vous émerveillant devant les centaines d’espèces d’arbres et d’ orchidées, mais aussi les grenouilles et les perroquets.

La ville de Ponce, seconde du pays, vaut le détour pour son ambiance, que vous apprécierez sur la place centrale avec ses constructions colorées d’architecture coloniale, sa cathédrale, sa fontaine aux lions, et ses nombreux musées. Ne manquez pas non plus le village reconstitué dédié à la culture taino, et le musée contigu.

Sur la côte sud, sauvage et chaude, vous trouverez des plages superbes, où les locaux se retrouvent le week-end, mais qui sont beaucoup moins touristiques que celles du nord. A voir aussi, la réserve de Guanica, et la petite ville de San German, charmante et très colorée. Tout près, la Phosphorescent Bay, où admirer un phénomène exceptionnel de bioluminescence : magique !

Pour les amateurs de surf, c’est sur la côte ouest qu’il faut aller, à Rincon tout spécialement, surtout en hiver où les rouleaux déferlent sur la plage. En été, les plongeurs s’en donneront à cœur joie, avec un simple masque et un tuba. Les passionnés d’astronomie se rendront à l’observatoire d’Arecibo.

Dans le centre, les montagnes de la Cordillère Centrale offriront au voyageur leur relief escarpé, mais aussi les plantations de café et un morceau de forêt tropicale, des vergers de fruits exotiques, de petits villages perchés, des fermes perdues, que l’on peut découvrir en ballade équestre, ou en randonnant dans le canyon de San Cristobal.
 

Porto Rico en pratique


Il faut un passeport valide et une autorisation électronique de voyage ESTA pour entrer à Porto Rico (comme pour les USA).
La devise en cours est le dollar américain.

Il existe des vols directs depuis Londres, Madrid ou Francfort, et vous atterrirez à l’aéroport Luis Munoz Marin, près de San Juan.
Pour circuler sur place, le plus commode est sans aucun doute de louer une voiture. Les transports en commun sont présents mais peu fiables au niveau des horaires. Vous pouvez aussi utiliser les taxis en ville, et des bateaux desservent les îles. Les vols intérieurs assurent aussi plusieurs destinations.

Budget : Pour un budget moyen, comptez environ 15 € par repas, et une centaine d’euros pour une chambre d’hôtel dans un petit établissement familial. L’hébergement le meilleur marché est indéniablement le camping, et pour manger « économique » les kiosques proposent des plats à 5 €.

Santé : Comme toujours, il est conseillé d’avoir à jour ses vaccinations classiques. Un impératif : se protéger des moustiques (il y a eu une épidémie de dengue en 2009 et quelques cas de chikungunya). Attention aussi aux méduses, qui sont assez nombreuses, et aux mancenilliers, arbustes sécrétant une toxine qui brûle la peau.
Sécurité : Evitez de camper dans des endroits isolés, à cause des vols et des attaques possibles.




       

Où et quand partir - When and Where to Go - Wohin und wann reisen - Dónde y cuándo salir - Dove e quando partire - Onde e quando partir