Abonnement aux bons plans voyage :

| | | | |





Destinations récentes

Brive-la-Gaillarde

Hiroshima

Saint-Nazaire

Fukuoka

Carpentras

Salamanque

Kochi

Lacanau

Aurillac

Puerto Vallarta



Venezuela (drapeau) Venezuela : Climat, météo et guide de voyage

       
Venezuela

Quand partir au Venezuela ?

Partir à CaracasLa meilleure période pour découvrir le Venezuela se situe entre décembre et mars, pendant la saison sèche. Attention toutefois à la chaleur dans les plaines du centre.




Très favorable Favorable Moyenne Défavorable Très défavorable


Le climat au Venezuela


La plus grande partie du pays bénéficie d’un climat tropical, avec la chaleur comme caractéristique, sauf dans les régions montagneuses.

Deux saisons découpent l’année : la saison des pluies qui dure de mai à novembre, et la saison sèche de décembre à avril, sauf dans la jungle où les précipitations sont quasiment permanentes.

La saison sèche est plus propice à une visite du pays si vous voulez éviter la boue, mais le site des chutes de Salto Angel est bien plus spectaculaire en saison humide.
 

Météo et température du jour



condictions actuelles : Partiellement nuageux | 27°C
PARTIELLEMENT NUAGEUX

À Caracas, le 23-10-2017 à 23 h 58 GMT
(heure locale : 13 h 58)

Afficher le bulletin météo complet
et les prévisions à 5 jours



Venezuela : Carte

Venezuela : carte et plans
 

Liens commerciaux



Informations pratiques


À savoir avant le départ

Pourquoi partir au Venezuela ?

  • Détente et loisirs : 4 / 5
  • Culture et villes : 2 / 5
  • Nature et paysages : 4 / 5
 

Votre budget au Venezuela

Budget vacances au Venezuela

Budget moyen

En séjour tout compris

Séjour : 1576 € / semaine
  (classé 108ᵉ pays / 222)

En voyage individuel

Vol AR : 740 €
  (classé 136ᵉ pays / 222)

Sur place : 68 € / jour
  (classé 92ᵉ pays / 222)


Evaluez vos dépenses en consultant les prix moyens pratiqués sur notre page dédiée au budget au Venezuela



Que voir et que faire au Venezuela


Pays des records (plus haute chute d’eau au monde, plus haut téléphérique, espèces animales rarissimes, etc.), le Venezuela offre au voyageur des paysages somptueux et contrastés.

Caracas, capitale dynamique et très américanisée, mais également peuplée de bidonvilles miséreux, possède un certain nombre de sites à voir : la cathédrale de la plaza Bolivar, le quartier de Petares et ses constructions coloniales, la maison natale de Simon Bolivar, mais aussi les quartiers où vibre l’animation nocturne, comme Las Mercedes, La Floresta et El Rosal.

La côte caribéenne attire les amateurs de sports nautiques et de farniente, avec ses plages de sable fin, ses eaux transparentes et ses palmiers.

Au gré de l’Orénoque, troisième plus long fleuve d’Amérique du Sud, vous découvrirez des îles couvertes de forêts où vivent des pêcheurs, la ville de Ciudad Bolivar, des chutes d’eau impressionnantes, dont celles de Salto Angel (seize fois plus hautes que celles du Niagara), et enfin l’étonnant spectacle de la Gran Sabana.

La Sierra Nevada de Merida dresse ses massifs montagneux, ponctués de villages traditionnels, et vous pourrez y parcourir des sentiers entourés de paysages superbes, ainsi que la ville de Merida, juste sous le pic Bolivar, avec son fameux téléphérique, le plus haut et le plus long du monde.
 

Le Venezuela en pratique


Des vols internationaux desservent l’aéroport de Caracas.

Un passeport suffit pour les séjours de moins de trois mois.

La devise en circulation est le bolivar.

Le budget à prévoir est moyen en ce qui concerne la nourriture et l’hébergement : une chambre double coûte environ 30 € et un repas moins de 10 €, mais il vous faudra débourser un peu plus à Caracas et aussi à certaines périodes de l’année ou les week-ends.

Du point de vue de la santé, et si vous devez vous rendre dans la région amazonienne, prévoyez les vaccins contre la fièvre jaune, la typhoïde et l’hépatite A en plus des vaccinations universelles. Buvez de l’eau en bouteille, évitez les glaçons, ne vous baignez pas en eau douce, et mangez vos aliments bien cuits. Prenez également vos précautions contre la dengue et le paludisme, et soyez vigilants vis-à-vis du mal aigu des montagnes. Attention aux serpents et à certains poissons vénéneux.

Pour circuler dans le pays, une compagnie aérienne locale dessert 54 villes. Le bus est le moyen de transport le plus simple de par sa fréquence, son confort, son coût et sa rapidité. A Caracas le métro est moderne et peu cher, et les taxis nombreux mais souvent pris d’assaut.


Articles sur la destination


La Cordillère des Andes

Le Mag QuandPartir

C’est la plus longue des chaines montagneuses de la planète : elle va du Chili jusqu’au Venezuela, en passant par l’Argentine, la Bolivie, le Pérou, l’Equateur et la Colombie, et s’étend sur 8000 kilomètres de distance. Son altitude moyenne atteint plus de 4000 mètres, et son sommet le plus haut culmine à près de 7000 mètres. Mais sa réputation ne tient pas seulement à ces chiffres : la Cordillère des Andes offre aussi des paysages somptueux, tout en contrastes, souvent gigantesques et incomparables.

lire la suite...



Demandez un devis pour un voyage personnalisé




Comparateur de prix


  • Chercher un :
  • VOL
  • HÔTEL
  • SÉJOUR
Type de trajet

Classe


à
Du au
Passagers

 

 

.
Type de trajet


Du au
Classe

Passagers

 

 

Du au
.



       

Où et quand partir - When and Where to Go - Wohin und wann reisen - Dónde y cuándo salir - Dove e quando partire - Onde e quando partir