Vous avez trouvé une station familiale, réservé un hébergement où chacun trouvera sa place, et il ne vous reste qu’à préparer les bagages pour pouvoir profiter en famille d’un séjour réparateur à la neige. Attention cependant, skier avec des enfants ne s’improvisent pas, et quelques précautions sont à prendre pour que tout se déroule dans les meilleures conditions possibles, pour eux… et pour vous !

école de ski pour enfantsEn ce qui concerne l’altitude de la station, les médecins conseillent de ne pas dépasser 1200 mètres pour les petits de moins de 6 mois et 2500 mètres pour les moins de deux ans. Sachez aussi que les enfants peuvent commencer à skier très tôt, avant 4 ans si cela leur plaît et qu’ils en ont envie. Mais dans tous les cas, la priorité est de les protéger du froid : les combinaisons intégrales sont très pratiques pour éviter les ventres à l’air, même si elles le sont moins en cas de besoin pressant ! Indispensables, les gants et le bonnet (ou la cagoule, plus commode), sans oublier les lunettes, et le casque évidemment. A ne pas oublier non plus, la crème solaire.

Une fois dans la station, n’oubliez pas de faire vérifier le matériel de vos enfants chez des professionnels : fixations réglées selon le poids de l’enfant, skis adaptés à sa taille, chaussures à la bonne pointure. Pour les premiers jours, préférez des pistes faciles afin de favoriser un échauffement progressif, et ne le forcez jamais s’il veut s’arrêter et dit qu’il est fatigué. Pour qu’il se dépense dans de bonnes conditions, et qu’il puisse résister au froid, veillez à ce qu’il prenne un bon petit déjeuner (lait, fruit, céréales) et mettez dans ses poches une briquette de jus de fruit pour pallier la déshydratation et des fruits secs en cas de coup de barre. Aux repas, privilégiez les sucres lents et les féculents.

enfants aux sports d'hiverSur les pistes, les enfants peuvent accéder seuls aux remontées mécaniques à condition de mesurer plus de 1, 25 mètres, et prendre les téléphérique sans accompagnateur s’ils ont plus de 7 ans. Vous avez de toute façon intérêt à souscrire l’assurance proposée aux guichets des remontées mécaniques, qui couvre les frais de secours et de transport à l’hôpital en cas d’accident.

Votre enfant est encore trop petit pour skier mais vous voulez le faire profiter de l’air pur et des paysages sublimes ? Vous pouvez le balader dans sa luge ou dans un porte-bébé, à condition de ne prendre aucun risque : couvrez-le chaudement car s’il ne bouge pas il aura tendance à se refroidir plus vite, ne le laissez pas trop longtemps immobile et laissez-le se dégourdir les jambes de temps en temps, et surtout ne skiez pas avec lui dans le dos car une chute pourrait s’avérer très grave pour lui.

Enfin, si votre enfant est en âge d’apprendre à skier, préférez l’intervention d’un professionnel à l’enseignement « maison » : vous risquez de manquer de patience et de ne pas le laisser aller à son rythme…

En savoir plus :

Notre dossier ski sur Quand Partir