Etat de l’extrême sud de l’Inde, le Tamil Nadu, regroupe approximativement les régions où l’on parle tamoul. Autour de sa capitale Chennaï, anciennement nommé Madras, il est constitué d’une plaine littorale à l’est, et de régions montagneuses à l’ouest. C’est une zone qui subit peu la mousson d’été, mais peut connaître des pluies assez violentes pendant celle d’hiver, en octobre et novembre. L’hindouisme marque encore très fortement cette partie de l’Inde.

temples au Tamil NaduChennaï, la capitale, est la quatrième ville du pays, et elle possède la deuxième plus longue plage de la planète. Elle est également célèbre pour promouvoir la cuisine indienne traditionnelle. Centre culturel actif, elle abrite des écoles de musique et de danse, et en hiver a lieu un festival de musique carnatique qui attire de nombreux visiteurs. Le cinéma y occupe aussi une place très importante, juste après celle de Bollywood. Vous aimerez sans doute vous promener dans les petites rues de Georegtown, visiter le musée de Pantheon Road, et bien entendu découvrir la plage de Marina Beach longue de 12 kilomètres, animée et colorée avec ses vendeurs ambulants, ses femmes en sari qui jouent dans les vagues, ses familles rieuses et bruyantes.

Mais bien d’autres lieux hors de la capitale méritent votre visite. Au sud de Chennaï, Mahaballipuram abrite un site archéologique digne d’intérêt : de superbes temples ont été sculptés dans les roches granitiques du site, dans un magnifique cadre naturel. Les sculpteurs sont d’ailleurs encore très présents dans le village, qui résonne des bruits des marteaux en permanence. Vous pourrez y admirer le plus grand bas-relief narratif, La descente du Gange, à voir de préférence le matin pour la qualité de la lumière, et datant du 7ème siècle. Visitez aussi Kanchipuram, surnommée la « ville d’or », où se trouvent plus de cent temples, et qui est aussi célèbres pour ses très belles soieries. Autres étapes à ne pas rater, Tanjore et ses temples, Madurai, ou encore la station d’altitude de Kodaikanal avec son lac et sa chute d’eau, dans un site verdoyant et rafraichissant.

Chennai au Tamil NaduPondichéry et sa région représentent également un des points forts : posée le long d’une plage au sable blanc sur le golfe du Bengale, la ville de Pondichéry, blanche avec ses rues perpendiculaires les unes aux autres, vous offre sa promenade pour flâner en bord de mer, son musée, un monument dédié à Gandhi, et le célèbre ashram de Shri Aurobindo, ainsi que, à quelques kilomètres de la ville, la construction d’Auroville. Autres sites remarquables, Gingee, forteresse juchée au milieu de ses collines rocheuses et de ses rizières, avec son panorama éblouissant sur les paysages alentour.

Tiruchirapalli, ville du Rocher Sacré, vous laissera aussi une impression particulière : ce rocher de 80 mètres qui domine la ville a servi de support pour édifier plusieurs temples, et l’on accède à son sommet par plus de 410 marches dont l’ascension est entrecoupée de différentes étapes : mandapas, chapelle, piliers, oratoire, statue, grotte, bas-relief, arbres. Vous atteignez enfin le temple d’Uchchi Pillayar, autre forme du dieu Ganesh, d’où vous contemplerez une vue extraordinaire sur la ville. Un résumé de l’Inde : misère et splendeurs…

Plus d’informations sur la destination

Quand partir, que voir et que faire en Inde