A l’occasion d’un voyage aux Philipinnes, rendez-vous sur l’ïle de Bohol,  dans les Visayas centrales. Bohol est réputée pour ses récifs coralliens et ses formations géologiques inhabituelles, notamment . Sur l’île principale, à proximité de la ville de Carmen, vous découvrirez environ 1 200 monticules symétriques, qui pendant la saison sèche deviennent bruns comme du chocolat.  La particularité du site lui vaut d’ailleurs de faire partie du patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2006.

Les montagnes de chocolatCette  formation géologique très peu commune est  composée aujourd’hui de 1 268 pics en forme de cône et de tailles similaires. On pense qu’autrefois le site en avait plus de 1700, éparpillées sur plus de 50 kilomètres carrés.

Géologiquement parlant, on pense qu’elles se sont formées il y a environ deux millions d’années. D’origine sédimentaire elles sont composées de sable et de calcaire du à l’accumulation de couches successives de corail et de coquillage du fond de mer. Puis,  les mouvements des plaques tectoniques ont surélevé  cette partie du monde hors de l’eau et ont créé des fractures au niveau du sol.  Il semble que ces collines aient été façonnées  par la  dissolution et l’érosion dues aux eaux pluviales, donnant ces formes de cônes de hauteurs similaires  entre 30  et 50 mètres de haut. L’herbe qui les recouvre pratiquement en totalité s’appelle Imperata cylindrica.

Quand l’herbe brunit, vous avez l’impression d’avoir devant vous une montagne de chocolat…De quoi faire fantasmer les gourmands ! 1200 montagnes de chocolat…

Comme toujours de nombreuses légendes vont bon train à propos de leur formation.

Rêvons un peu: « les buttes seraient apparues suite à une bataille de sable entre géants » ou encore : « ces montagnes auraient été formées par des excréments de carabao, un buffle philippin, venu manger les récoltes des habitants » et pour un peu de romantisme:  « le géant Arogo  tombe amoureux d’une femme prénommée Aloya. Comme elle est déjà promise, le géant fait assassiner son compagnon et l’épouse. Mais la malheureuse meurt de chagrin. Alors Arogo, anéanti, pleure toutes les larmes de son corps qui en tombant, forment les collines »…

Voici les explications que nous pouvons vous fournir, à vous, une fois sur place de faire surgir la vérité sur cette formation géologique extrêmement rare. Sachant que les géologues n’ont pas réussi à aboutir à un consensus vraisemblable.

Vous aurez peut-être la chance d’apercevoir des tarsiers, de minuscules primates de 8 à 15 cm, espèce déclarée « plus petit primate au monde », qui ont des ressemblances étranges avec Gizmo du film Gremlins. Ils vivent sur cette île, ils ont une  tête qui a la particularité de pouvoir pivoter sur 180°. Malheureusement les typhons et autres catastrophes naturelles déciment de plus en plus l’espèce.