Si vous êtes arrivé en Birmanie, n’en repartez surtout pas sans avoir rejoint le célèbre pont U Bein. Un pont, mais surtout une icône!

Le pont d’U Bein est situé dans les environs de Mandalay, plus précisément à Amarapura, ville est située à une dizaine de kilomètres au sud de Mandalay. Son nom signifie la ville des immortels.

Pont U beinAmarapura a prospéré au XVIII° siècle, grâce à sa réputation de haut lieu de l’enseignement bouddhique, mais aussi de l’habileté de ses artisans autour du bronze, de la soie et du coton. De la « Cité Immortelle » malheureusement vous ne verrez pas grand chose, la plupart des remparts, bâtiments et monastères ont  été détruits, pour élever Mandalay, la nouvelle capitale royale. Le roi Mindon a ordonné  cette construction qui vit le jour le 13 février 1857, en l’honneur d’une prophétie annonçant la fondation d’une métropole du bouddhisme en cet endroit précis. Et pour célébrer le 2400è anniversaire de cette religion !

Le maire d’U Bein, récupérant les centaines de colonnes de teck de l’ancien Palais d’Inwa abandonnées,  fit construire en 1849 ce pont éponyme : 1,2km de long, on dit aujourd’hui qu’il est le plus long pont en teck du monde, ce qui n’est pas prouvé, mais il reste  sûrement un des plus mystiques. Plus de 1000 piliers l’élèvent de plusieurs mètres de hauteurs, et il se dresse  très  majestueusement au dessus de la surface apaisante et sereine des eaux  du lac Taunthana.

Se promener sur ce pont, c’est croiser une multitude de tranches de vie birmane. Des pêcheurs sur leur barque, ou les pieds dans l’eau, un élevage de canards, un attelage de buffles, des moines, des enfants qui se rendent à l’école, des femmes qui vont faire une course… on travaille, ou on se promène, on discute ou on médite. Ici c’est la vie de tous les jours.

Bien sûr, les levers et couchers de soleil sont majestueux et spectaculaires. Ce sont les deux moments privilégiés pour essayer vote nouveau zoom. Petit conseil, vous serez beaucoup moins nombreux sur le pont au lever du soleil…

Selon la saison, le niveau de l’eau monte ou descend. Vous pouvez admirer les colonnes de teck pratiquement à sec, ou voir l’eau pratiquement au niveau de vos pieds. Le pont aurait été construit pour éviter des accidents aux fidèles, les vagues trop hautes en saison des pluies, empêchant la traversée en bateau.

Au terme des 1200 mètres ne faites pas demi-tour! Devant vous le très respecté monastère bouddhique Kyaung Maha Ganayon. Propice aux intenses méditations, il permet aux touristes d’assister à un spectacle inédit : 1000 moines viennent en procession chercher leur repas.

Prêtez l’oreille dans les couloirs du temple,  laissez venir à vous les sons lancinants des prières, ici vous pouvez méditer en toute sérénité. Vous croiserez aussi des jeunes étudiants révisant leurs examens et récitant leurs textes dans des murmures monotones, ce mélange de vie, de sons, va vous bercer et vous apaiser.

C’est un endroit magique, irréel et grouillant de vie à la fois. Très certainement l’endroit le plus connu et photographié de Birmanie.