En Equateur, pour les amateurs du grand frisson, une activité à ne pas manquer,  à Banos et plus exactement à la Casa del Arbol, l’arbre maison.

Vous êtes à 2660 mètres d’altitude, et là, à votre disposition, une balançoire ! Souvenez-vous enfant, comme vous aimiez vous envolez dans les airs grâce à cette bonne vieille balançoire dans le jardin.

Ici c’est un peu différent, l’altitude d’une part, et le vide sidéral d’autre part mais le jeu en vaut la chandelle, le paysage est à couper le souffle…

« Swing at the end of the world », littéralement « Se balancer au bout du monde » est une expérience vertigineuse, que vous ne risquez pas d’oublier. Ceux qui l’ont fait parlent ensuite d’une « sensation unique et grandiose de liberté totale. »

Il faut tout de même apprécier plus que tout les sensations fortes ! Vous vous balancez au-dessus du vide, simplement assis sur une petite planche. Accrochée artisanalement à un arbre au bord du gouffre, la balançoire ne dispose d’aucun système de sécurité. Une petite poussée et vous vous envolez en plein ciel. Ouvrez grands les yeux ! Regardez, c’est unique,  surtout si vous prenez la peine de venir tôt le matin, quand le ciel est complètement dégagé.

 Vous allez admirer le très impressionnant et terrifiant volcan actif Tungurahua. Ce volcan de 5 023 m, est en activité modeste à la surface mais des pics d’activités ont pu  être observés .

Alors si l’aventure vous tente, si vous tenez à garder un souvenir d’une expérience incroyable près du ciel. Si vous voulez savoir ce qu’est la liberté absolue, sans entrave, seul dans les airs à 2660 mètres au-dessus de la mer, rejoignez vite la Casa del Arbol.