En promenade au Canada, vous aurez peut-être l’occasion d’aller faire un tour du côté du pont suspendu de Capilano et du parc qui l’entoure. L’idéal, comme pour beaucoup de sites touristiques est d’y arriver tôt le matin. Vous profiterez du calme et de la sérénité que procurent cette balade en hauteur.

Pont suspendu de Capilano

C’est bien sûr, avant tout un paysage superbe, à couper le souffle : vous êtes à 70 m au-dessus de la rivière, et sur 137 m vous traversez une forêt magique de pins douglas géants. Un étonnant parcours a été prévu d’arbre en arbre sur un pont, bâti en 1956 sur un canyon datant de 1889. Malgré sa structure totalement en bois, il est impressionnant de stabilité. Allez faire face à votre syndrome du vertige, et respirez à pleins poumons le parfum de citronnelle dégagée par les pins Douglas.

Passé le pont, vous trouverez dans le parc le Cliffwalk, une très jolie et sympathique rando à faire à flanc de montagne qui aboutit sur un site de mâts totémiques où vous pourrez  observer les sculpteurs indiens qui s’appliquent à faire des pièces impressionnantes, ils ont gardé  les techniques ancestrales et les mettent en pratique sous vos yeux.

Vous avez encore envie d’aventure, le Pont du mont Nimbus vous attend !

Le Mont Nimbus, inscrit patrimoine mondial de l’UNESCO, s’élève à une altitude de 2651 m. Il ne peut être atteint que par une ‘via ferrata », autrement dit voie ferrée. Mais attention pas avec une locomotive et des wagons, mais avec des câbles d’acier, des échelons de fer, un pont suspendu composé de volées de marches précaires, sur une longueur de 2,5 km. Vous pourrez apercevoir sur le site des petits mammifères, des cerfs, des canidés, des moutons, des chèvres, des belettes, des chats sauvages et des ours ainsi qu’une une flore variée : pins, cèdres, massues du diable, fougères…