Communauté autonome espagnole située dans l’Atlantique au large du Sahara, l’archipel des Canaries est constitué de 7 îles principales, divisées en trois groupes : à l’est, Lanzarote et Fuerteventura, au centre Tenerife, Grande Canarie et la Gomera, et à l’ouest La Palma et El Hierro. A cela s’ajoute des îles secondaires et de multiples îlots. Destination touristique de choix grâce à leur climat tropical et à leur ensoleillement, les Canaries n’offrent pas au visiteur que des divertissements superficiels ou des lieux de baignade : elles alternent paysages arides et collines verdoyantes, forêts et volcans, villages et hameaux, formant des paysages très contrastés que vous pourrez découvrir à votre allure, tout cela à trois heures de Paris.

La PalmaSur la Grande Canarie, au centre de l’archipel, Las Palmas en est aussi la plus grande ville. Vous pourrez y visiter les quartiers historiques comme Vegueta et Triana, mais aussi profiter de la plage qui s’étend sur trois kilomètres à l’ouest de la ville. Vous y admirerez aussi la Cathédrale de Santa Ana, les balcons en bois sculptés du Museo de Colón, ainsi que le Centro Canario de Arte Moderno, dédié à l’art contemporain. Restaurants et bars sont regroupés pour la plupart dans le quartier du port, et les amateurs de shopping sillonneront la rue piétonne la plus commerçante de la ville, la Calle Mayor de Triana.

La plus orientale des îles, Lanzarote, est aussi la plus désertique, avec son sol volcanique très spécifique qui lui vaut d’être classée Réserve de la biosphère par l’Unesco. Ses paysages très particuliers ont été en partie façonnés par l’éruption de 1730 qui a duré 6 ans et qui a expulsé des tonnes de roches en fusion, créant des statues de lave qui donnent à ce site une allure très étrange.

A l’ouest de La Grande Canarie, Tenerife offre un peu moins d’intérêt en dehors de sa capitale, Santa Cruz de Tenerife, et essentiellement pour la Plaza de España et  ses environs immédiats. Ne manquez pas cependant de visiter le Museo de la Naturaleza y El Hombre, ainsi que l’église de San Francisco, pour son architecture baroque remarquable. Sans oublier le carnaval de Santa Cruz qui est le deuxième plus grand carnaval du monde après celui de Rio !

Pour ceux qui préfèrent les endroits plus confidentiels, l’île de Hierro, la plus au sud de l’archipel, offrira ses paysages campagnards et les tuiles rouges de sa capitale Valverde : laissez vos pas vous mener dans les hameaux alentour, dans les vignobles, ou dans les prés peuplés de troupeaux de moutons et de chèvres avec leurs bergers.

Enfin, les inconditionnels de baignades dans des eaux limpides trouveront sans aucun doute leur bonheur sur Fuerteventura, qui présente des kilomètres de plages vierges au sable blanc et aux eaux turquoises peu profondes, idéales pour la plongée, la planche à voile et le kitesurf, grâce à la présence des alizées entre avril et octobre. Autre attrait incontestable, les moulins à vent qui se découpent sur le ciel bleu intense dans la montagne, ainsi que le petit village de pêcheurs de Corralejo, aussi charmant que  typique.